Moomoo, le chat néo-zélandais qui a survécu à une flèche plantée dans sa tête.
Moomoo, le chat néo-zélandais qui a survécu à une flèche plantée dans sa tête. - The New Zealand Herald

C.P.

Du jamais vu. A la clinique vétérinaire de Wainuiomata (Nouvelle-Zélande), les médecins n’en ont pas cru leurs yeux quand Donna Ferrari leur a amené lundi en catastrophe son petit chat Moomoo… le crâne perforé de part et d’autre par une flèche d’arc (EDIT: un internaute nous signale qu'il s'agit en fait d'un carreau d'arbalète).

Elle l’avait retrouvé un peu plus tôt terré dans un buisson avec en travers de la tête un objet qu’elle avait d’abord pris pour un jeu d’enfant, a rapporté le New Zealand Herald. Opéré en urgence dans la soirée dans le service vétérinaire de l’université de Massey, le chat est un véritable miraculé.

«La flèche a percé juste au-dessus de l’œil mais est passée quelques millimètres au-dessus du crâne, donc cela n’a pas touché le cerveau du tout», a expliqué le chirurgien vétérinaire Jonathan Bray. «Le nez et l’orbite de l’œil sont légèrement blessés mais c’est un chat extraordinairement chanceux. La rapidité du coup qui l’a frappé a aussi dû être très effrayante, donc il est très courageux,» a-t-il ajouté, assurant qu’il n’aurait ni douleur, ni séquelle à long terme.