Baisers forcés: Najat Vallaud-Belkacem a parlé à Guillaume Pley

POLEMIQUE – L'animateur réfléchit à un contre-message, selon la ministre...

Matthieu Goar

— 

Un animateur de NRJ 12, Guillaume Pley agrippe une femme et l'oblige à l'embrasser. 

Un animateur de NRJ 12, Guillaume Pley agrippe une femme et l'oblige à l'embrasser.  — Capture d''écran de Youtube

La polémique sur la vidéo «Comment choper une fille en trois questions» a donc fait réagir le gouvernement. Interrogée lors de son point presse par un journaliste du Lab d’Europe 1, Najat Vallaud-Belkacem a révélé s’être intéressée de près à cette affaire. «J'en ai discuté avec son auteur, je trouvais intéressant d'avoir son avis là-dessus [...] Il a pris conscience de l'erreur commise. Le fait notamment qu'il n'y ait aucun message de prévention. L'auteur en question est en train de réfléchir à un contre-message», a déclaré la ministre du droit des Femmes et porte-parole du gouvernement.

Depuis lundi et la publication d’un article de Madmoizelle.com qui dénonce des agressions, la vidéo de l’animateur de «NRJ 2.0» fait énormément réagir. Dans ce petit «sketch», Guillaume Pley relève le défi d’embrasser des femmes dans la rue en leur posant trois questions…

La ministre évoque les valeurs

Sauf que les images le montrent en train d'agrippe certaines femmes à la tête. Des actes pénalement répréhensibles, selon des journalistes et des internautes. «J'ai été sensible à l'émotion qu'elle a déclenchée, et aux réactions relativement légitimes sur les risques induits de cette vidéo qui met en scène le non-consentement. On sait que cette vidéo a été vue et est déjà vue par des jeunes, des mineurs, et en termes d'éducation et d'éducation à la sexualité, on ne peut pas dire que cette vidéo véhicule les valeurs que nous portons», a poursuivi la ministre.

La vidéo a été vue plus de deux millions de fois et un rassemblement de protestation a été organisé devant NRJ. Lundi soir, Guillaume Pley s’est excusé à l’antenne.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.