Les personnels de la maternité des Lilas (Seine-saiont-Denis) dans un remake du titre Papaoutai de Stromae, publié sur Youtube le 15 septembre
Les personnels de la maternité des Lilas (Seine-saiont-Denis) dans un remake du titre Papaoutai de Stromae, publié sur Youtube le 15 septembre - no credit

M.Gr.

Un «cover» pour défendre leur cause. Quelques semaines après avoir publié des photos des sages-femmes dénudées, les personnels de la maternité des Lilas (Seine-Saint-Denis) restent mobilisés.

Cette fois-ci, c'est une vidéo dans laquelle ils adaptent le tube de Stromae «Papaoutai», qui a été publiée, dimanche sur YouTube. Le collectif de défense de la maternité y détourne les paroles en un «Lilas où t'es», qui vise à sensibiliser l'opinion à leur combat.

Locaux vétustes

Un projet de relocalisation, conduit par l'Agence régionale de santé (ARS), menace en effet l'établissement, qui accueille 1.650 naissances et pratique 1.200 avortements par an.

Ce lieu emblématique de la lutte pour le droit des femmes doit fêter ses cinquante ans en 2014, mais ses locaux sont vétustes. Il devait donc être reconstruit dans le même quartier.

Mais une lettre de Claude Evin, le directeur de l'ARS d'Ile-de-France, a douché les espoirs des défenseurs de l'établissement. Pour des raisons financières, il n'est désormais plus question de reconstruction (sur 5.000m2) mais d'un transfert dans des locaux désaffectés de 1.500m2 de l'hôpital intercommunal de Montreuil, à 3,5 kilomètres de l'actuelle maternité.

Le collectif de soutien rejette cette solution, qui ne prévoit selon lui aucun espace pour pratiquer les interruptions de grossesse, et réclame que la promesse de reconstruction soit tenue. Une manifestation de soutien est prévue le 21 septembre. Alors qu'une pétition de soutien est disponible sur Internet, une manifestation est également prévue le 21 septembre devant la mairie des Lilas.

Retrouvez la vidéo complète en cliquant ici.