Chine: Un paysan chinois amputé des deux bras fabrique seul ses prothèses mécaniques

COUP DE MAIN Et la réalisation de prothèses pour d’autres personnes est même devenue un business florissant pour Sun Jifa...

Bérénice Dubuc

— 

Capture d'écran d'une vidéo de Sun Jifa, un agriculteur chinois qamputé des deux bras, qui a fabriqué lui-même ses prothèses.

Capture d'écran d'une vidéo de Sun Jifa, un agriculteur chinois qamputé des deux bras, qui a fabriqué lui-même ses prothèses. — 20 MINUTES

Un véritable MacGyver. Sun Jifa, un agriculteur de la province de Jilin, dans le nord de la Chine, qui a perdu ses deux bras lors d'un accident de pêche, a dû fabriquer lui-même ses prothèses, rapporte LiveLeak.

Ce quinquagénaire a perdu ses deux bras après qu’un engin de pêche explosif s’est déclenché prématurément. Contraint de continuer à travailler pour subvenir aux besoins de sa famille, Sun Jifa a d’abord acheté une paire de prothèses bas de gamme, mais elles ne lui permettaient pas de vaquer à ses activités agricoles. N’ayant pas les moyens de s’offrir des prothèses de qualité supérieure, il a donc décidé de les concevoir lui-même.

Reconversion

Sun Jifa a mis huit ans à concevoir et à perfectionner ses propres bras bioniques en acier. Il est parti de zéro, ne savait pas comment procéder, mais s’est servi de son intuition pour réaliser ce projet. Ses prothèses se sont finalement avérées parfaites pour lui permettre de continuer son travail.

Dès lors, l’agriculteur est devenu une petite célébrité locale. Et les demandes d’autres personnes dans sa situation n’ont pas tardé. Il a donc décidé de fabriquer pour d'autres des prothèses bon marché, 3.000 yuans la paire (environ 380 euros). Un business qui marche plutôt bien: il en aurait déjà vendu plus de 1.000 paires.

>> L'histoire de Sun Jifa en vidéo:

Mots-clés :

Aucun mot-clé.