Capture d'écran du «Daily Telegraph» montrant Ramazan Noyan Culum et Courtney Murray.
Capture d'écran du «Daily Telegraph» montrant Ramazan Noyan Culum et Courtney Murray. - 20minutes.fr

Corentin Chauvel

Cela aurait pu être la très belle histoire de la semaine, mais sa fin est digne d’un sketch des Monty Python. Un Turc a parcouru près de 4.000km à la voile afin d’aller demander une Britannique en mariage, mais elle lui a opposé une fin de non recevoir, a rapporté mercredi le Daily Telegraph.

Ramazan Noyan Culum, 38 ans, rencontre Courtney Murray en 2005, dans un restaurant de Chypre où elle est serveuse. Coup de foudre immédiat pour l’homme d’affaires turc qui réussit à récupérer le numéro de téléphone de la jeune femme. Malgré ses demandes de rendez-vous, Courtney Murray refuse et finit par retourner en Grande-Bretagne où elle se marie, raconte le quotidien britannique.

«Courtney, j’arrive. Prie pour moi»

Ramazan Noyan Culum la perd ainsi de vue avant de la retrouver sur Facebook l’an dernier. Il décide alors de tenir un blog sur lequel il explique son projet de venir la rencontrer chez elle. Après trois mois de préparation, l’homme d’affaires prend la mer à la fin du mois d’avril dernier depuis le port de Bodrum (Turquie), sur un petit voilier de cinq mètres. Avant de partir, il prend soin d’écrire sur son blog ce dernier message: «Courtney, j’arrive. Prie pour moi.»

«Prêt à mourir» pour sa cause, Ramazan Noyan Culum connaît toutes les peines du monde avant d’arriver jusqu’à sa destination finale, après sept mois de voyage. Outre les conditions climatiques, l’amoureux turc prétend avoir été expulsé et emprisonné à plusieurs reprises, allant jusqu’à suivre une grève de la faim, indique le Daily Telegraph.

«Tu peux accepter ou m’envoyer en prison. C’est ton choix»

Courtney Murray et sa tante avaient pourtant prévenu, avant et pendant son voyage, qu’il ne serait pas le bienvenu. «Courtney n’a jamais eu et n’aura jamais de relation avec vous. Si jamais vous arrivez jusqu’en Grande-Bretagne et que vous la contactez, la police en sera informée immédiatement. Courtney est mariée et heureuse. Tout ce que vous faites est ridicule et la met en colère», lui avait écrit la tante de la jeune femme.

Malgré ces avertissements, Ramazan Noyan Culum n’en démord pas, se montrant même plus agressif lorsqu’il a l’occasion d’écrire sur son blog pendant ses escales. «Fille stupide, tu ne comprends même pas pourquoi je viens en Grande-Bretagne. Je vais venir, me mettre à genoux devant toi, embrasser tes mains et te demander en mariage. Tu peux accepter ou m’envoyer en prison. C’est ton choix», écrit-il un jour, cité par le quotidien britannique.

Courtney Murray a choisi la seconde option. A peine arrivé dans les eaux britanniques, Ramazan Noyan Culum est arrêté par les autorités. Cela fait un mois que l’amoureux éconduit se trouve en centre de rétention à Plymouth, attendant son expulsion vers la Turquie. Il a écrit mardi ce dernier message sur son blog: «Je n’ai jamais rêvé d’immigrer, mais je voulais gagner le cœur de l’ange de ma vie. Je suis désormais dans un centre de rétention. Bien sûr, je ne suis pas heureux.»