Khamenei plutôt froid face à Ahmadinejad

IRAN Même si le guide suprême a reconnu la réélection du président, l'enthousiasme n'y est pas...

E.L. et O.R.

— 

L'ayatollah Khamenei, lors d'une cérémonie officielle le 3 août 2009, confirme la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad.

L'ayatollah Khamenei, lors d'une cérémonie officielle le 3 août 2009, confirme la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad. — REUTERS/Stringer Iran

La chaîne d'information en continu CNN a comparé la confirmation de l'élection de Mahmoud Ahmadinejad par l'ayatollah Khamenei en 2005 et ce lundi. Le contraste est frappant.



En 2005, les deux dirigeants sont souriants, et s'embrassent pour se féliciter de la nomination. C'est Mahmoud Ahmadinejad qui embrasse en premier le guide suprême iranien, en signe de loyauté. Si on compare ces images à celles de ce lundi, le contraste est flagrant: pas d'embrassade ce coup-ci, avec un ayatollah très frileux...

Certes le guide suprême a salué le vote, «sans précédent» des Iraniens en faveur du président Mahmoud Ahmadinejad qu'il a qualifié d'«homme courageux, travailleur et intelligent», selon la télévision d'Etat Al-Alam. Mais ces déclarations n'ont rien à voir avec ce que suggère le langage corporel...