L'essence est trop chère? «Roulez à vélo» répond Christine Lagarde

Publié le 5 novembre 2007.

Le baril de pétrole flambe, le prix de l’essence s’envole. Pas de problème roulez à vélo. C’est en substance le message que distille Christine Lagarde...

Le baril de pétrole flambe, le prix de l’essence s’envole. Pas de problème roulez à vélo. C’est en substance le message que distille Christine Lagarde, la ministre de l’Economie et des Finances.

Et vous, qu'en pensez vous? La hausse des prix peut-être vous faire changer vos habitudes? Rejoingnez le débat en cliquant ici.

Après avoir affirmé, mardi, qu'elle pourrait convoquer les compagnies pétrolières à Bercy pour limiter les conséquences de la hausse des prix du pétrole pour les consommateurs. Une action déjà entreprise par son prédécesseur et qui n’avait pas été convaincante, la ministre change de discours et veut inciter les Français à modifier leur comportement.

Stopper les mouvements spéculatifs

Il faut dire que 80% du prix de l’essence est constitué de taxe qui vont directement dans les caisses de l’Etat. Une manne financière dont le gouvernement peut difficilement se passer, alors qu’il faut financer le paquet fiscal voté cet été par l’Assemblée et que la croissance -donc les rentrées d’impôts- s’annonce plus faible que prévu.

Du coup, elle a d’abord assuré vendredi sur RTL qu’elle va «demander au directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie d’inciter les pays producteurs» à réapprovisionner le marché avec les matières disponibles «pour mettre un terme aux mouvements spéculatifs».

Préparer l’avenir

Puis dimanche, dans un entretien au «Parisien», elle a appelé à «utiliser les bicyclettes». «J’en appelle à l’intelligence des Français. Le postulat de départ est simple : les énergies fossiles vont devenir de plus en plus rares. Or, ce qui est rare est cher… En réponse, les Français doivent adopter des comportements et des modes de consommation différents à la fois pour préserver leur pouvoir d’achat et pour préparer l’avenir.»

Conseil encore: la ministre invite les automobilistes à lever le pied et à utiliser des sites de comparateurs de prix à la pompe.

Et vous, qu'en pensez vous? La hausse des prix peut-être vous faire changer vos habitudes? Pour nous le dire, cliquez ici...
Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr