Sarkozy n’oublie pas sa grande cause Alzheimer

1 contribution
Publié le 31 juillet 2007.

SANTE - Le président de la République est en visite ce mardi à Dax...

Il en a fait une de ses «chantiers présidentiels». Nicolas Sarkozy est arrivé ce mardi matin, accompagné de la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, à Dax (Landes) pour une visite consacrée aux questions de la dépendance due à l'âge ou à la maladie, et de la solidarité intergénérationnelle.

Le président de la République s’est d’abord rendu au centre de gériatrie de Dax qui abrite un service destiné à permettre le maintien à domicile des personnes en début de maladie d'Alzheimer. Il y a été accueilli par le député des Landes Henri Emmanuelli (PS).

Alzheimer «Grande cause nationale»

Il doit ensuite visiter une maison de retraite médicalisée, avant de participer à une table ronde avec des représentants des professionnels de santé, des familles et des élus. Sarkozy souhaite notamment à travers cette visite «afficher sa volonté d'améliorer la prise en charge des personnes âgées dépendantes pour leur permettre de choisir librement de rester à domicile ou d'être accueillies en établissement», selon la présidence.

Samedi dernier, le label «Grande cause nationale», qui offre des facilités d'accès aux médias publics pour sensibiliser l'opinion publique et a vocation à mobiliser l'ensemble de la société autour de la cause, avait été attribué pour 2007 au collectif Alzheimer, réunissant 29 organisations.

«Un retard dans tous les domaines»

Un affichage de bonne volonté que la présidente de l'association France Alzheimer jugeait ce lundi largement insuffisant. Arlette Meyrieux a ainsi déploré «un retard dans tous les domaines» et appelé la société à une prise de conscience afin de mieux lutter contre cette maladie. «C'est un choix politique qu'il faut engager pour répondre à l'attente du million de malades et de leurs familles», a-t-elle expliqué avant une rencontre avec le Premier ministre François Fillon à Matignon.

La croissance du nombre de personnes âgées dépendantes s'élève actuellement à un million et devrait augmenter de 20% d'ici à 2019. La maladie d'Alzheimer, première cause de dépendance lourde des personnes âgées, a progressé de façon spectaculaire, touchant à l'heure actuelle quelque 860.000 personnes. La majorité est suivie à domicile par les proches, souvent confrontés à de grandes difficultés morales et financières. Le nombre de malades d'Alzheimer pourrait atteindre 1,3 million en 2020 et 2,1 millions en 2040.
Avec AFP
Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr