Le logo "Facebook" à Berlin, le 24 février 2016
Le logo "Facebook" à Berlin, le 24 février 2016 - TOBIAS SCHWARZ AFP

Vos amis sont-ils des gros dormeurs, ou au contraire, des insomniaques ? Facebook peut vous aider à le découvrir. Grâce à un programme créé par un développeur danois, il est désormais possible d’analyser le sommeil de vos contacts sur le réseau social, via les heures de réveil et d’endormissement.

A la découverte des habitudes de sommeil de vos amis

Soren Louv-Jansen, un développeur danois, a trouvé le moyen d’étudier le sommeil. Le principe consiste à passer par l’application Facebook Messenger, qui permet aux utilisateurs du réseau social de communiquer entre eux en privé. L’application indique notamment si vos amis sont connectés ou non, et dans le cas échéant, l’heure de leur dernière connexion. Comme il l’a expliqué au Washington Post, le développeur a inventé un programme pour analyser l’état de connexion de ses contacts toutes les dix minutes, afin d’établir des habitudes de sommeil. Une méthode fiable pour 1 utilisateur sur 3 environ, selon Soren Louv-Jansen.

Une sensibilisation sur les métadonnées et vie privée

Le but de cette observation ? Mettre en garde ses contacts. « Mon objectif n’était pas d’espionner mes amis », a confié le danois, « je veux seulement qu’ils soient conscients qu’ils laissent des empreintes digitales partout où ils passent ». En d’autres termes, que des petits détails de connexion à Facebook Messenger peuvent en dire beaucoup sur leur vie privée.

Une utilisation de ces métadonnées (des données publiques qui encadrent des données privées) qui comme le rapporte le Washington Post, n’a pas plu à Facebook. Le réseau social a accusé Soren Louv-Jansen de « violer les règles d’utilisation » du réseau. Mais si le danois a précisé ne pas vouloir encourager les gens à se servir de son programme, il est toujours en libre-service sur le site Github.

Mots-clés :