Jeux vidéo: Ouya, la console de salon sous Android, sortira en 2013

13 contributions
Publié le 13 août 2012.

HIGH TECH - L'appareil sera vendu 99 dollars à sa sortie...

Une nouvelle console de jeux pourrait envahir les salons à partir de l’année prochaine. Son nom: Ouya. La start-up à l’origine du projet, Boxer8, est parvenue à lever 8,5 millions de dollars en un mois sur le site Kickstarter, grâce à la participation de 63.416 fans. L’engouement pour la machine est donc indéniable à ce jour, même s’il pourrait s’estomper d’ici sa sortie, prévue pour mars 2013.

L’appareil se distingue des consoles de salon déjà existantes par une particularité: open source, il intègre Android 4.0, la dernière version du système d’exploitation de Google, déjà présent sur smartphones et tablettes tactiles. La console mise sur un argument de taille. Elle sera moins chère que la Wii de Nintendo, la PS3 de Sony ou la Xbox de Microsoft: Ouya sera commercialisée 99 dollars (les précommandes sont déjà ouvertes, ici).

Toutefois, tous les titres proposés seront des jeux en «free to play»: gratuits au départ, vous devrez ensuite mettre la main à la poche pour évoluer dans la partie en achetant des bonus ou des objets. Un modèle déjà très utilisé sur smartphones et tablettes, ainsi que sur Facebook, et qui séduit de plus en plus d’éditeurs de jeux. Ainsi, les premiers titres seront des adaptations de jeux déjà disponibles sur appareils mobiles.

Des studios très intéressés par la console

Mais de nouveaux jeux, développés uniquement pour cette nouvelle plateforme, devraient voir le jour par la suite. Des studios comme Square Enix (Final Fantasy), Namco Bandai ou Robotoki ont déjà annoncé qu'ils proposeraient des jeux sur cette console. La start-up qui travaille sur la console a également annoncé la signature d’un accord avec OnLive, spécialiste du «cloud gaming», c’est-à-dire jeu en «streaming». Les concepteurs de Ouya veulent aussi montrer que la console peut être un appareil multimédia. Un partenariat a été conclu avec Vevo, service de vidéos musicales en ligne.  

Côté hardware, Ouya se rapproche plus d’une tablette tactile que des consoles de salon classiques. L’appareil intègre un processeur quad-core et est doté de 1 Go de RAM, ainsi que de 8 Go de mémoire flash du Wifi, du Bluetooth et d’un port USB. Il sera possible de le connecter sur un écran en 1080p en HDMI. Reste à connaître le rendu plus tard, niveau graphismes.  La manette, elle, sera sans fil avec deux sticks analogiques, un pad numérique, huit boutons et un pavé tactile.

>> Et vous, pensez-vous que cette console open source sous Android puisse révolutionner le jeu vidéo? Que pensez-vous de Ouya? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.

Anaëlle Grondin
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr