Page du site Internet LinkedIn, réseau social destiné aux professionnels.
Page du site Internet LinkedIn, réseau social destiné aux professionnels. - RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

Anaëlle Grondin

Médiamétrie vient de publier son baromètre annuel des réseaux sociaux. Premier constat, ces derniers sont très plébiscités par les internautes français: 99% d’entre eux connaissent au moins un réseau social et 77% y sont inscrits. «On compte 1,6 million d’inscrits supplémentaires en un an», indique l’institut d’études, qui précise que ce phénomène concerne désormais presque toutes les tranches d’âge.

Par ailleurs, les Français ne se contentent pas d’un seul  réseau social. Certains sont complémentaires. Les internautes s’inscrivent sur plusieurs d’entre eux selon ce qu’ils souhaitent y faire. Les CSP+ sont ceux qui cumulent le plus les inscriptions à au moins quatre réseaux sociaux.

Dans l’Hexagone, c’est le site de microblogging Twitter qui signe la progression la plus nette sur un an: plus de deux internautes sur trois connaissent ce réseau et 15% y sont inscrits. Son public s’est élargi. Auparavant, seuls les «early-adopters» étaient partants pour des «gazouillis» (tweets, en anglais), mais Twitter a bénéficié de la riche actualité cette année, selon Médiamétrie. Lancé en juin 2011, Google+ est connu par 7% des internautes français. Toutefois, il compte presque autant d’inscrits que sur Twitter. Médiamétrie ne mentionne pas Facebook parmi les réseaux qui montent en France depuis un an. Les internautes se seraient-ils déjà lassés du site de Mark Zuckerberg?

Les réseaux sociaux professionnels de plus en plus consultés

Cette année, les réseaux sociaux professionnels sont devenus incontournables pour se constituer ou entretenir ses contacts, estime l’institut d’études. LinkedIn, le plus connu d’entre eux, se serait installé dans les habitudes. 40% des inscrits ont consulté LinkedIn au moins une fois par semaine en 2012, note Médiamétrie. «C’est une question de notoriété, les réseaux sociaux professionnels sont de plus en plus connus. Les gens y vont peut-être par curiosité», analyse une responsable de l’institut d’études. La crise pousserait-elle également les internautes en recherche d’emploi à utiliser ce genre d’outil pour mettre toutes les chances de leur côté?

Enfin, les smartphones et tablettes, de plus en plus nombreux à partager notre quotidien, nous permettent de rester connecté, souligne le baromètre. Près de trois inscrits sur dix consultent tous les jours ou presque les réseaux sociaux en dehors de leur domicile.

>> Et vous, sur combien de réseaux sociaux êtes-vous inscrits? Faites-vous usage des réseaux professionnels pour entretenir vos contacts? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous ou écrivez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr.