- COLLECTION RIBIERE/SIPA

Témoignages édités par Christine Laemmel

Lancé au début des années 80, le Minitel vit ce vendredi ses dernières heures. «Couteux» mais «bien pratique» selon les internautes de 20 Minutes, il a quasiment été anéanti par Internet et l’arrivée de l’ADSL. Le Minitel, ça vous rappelle quoi? Les internautes de 20 Minutes nous racontent.

>> Vous avez eu un Minitel? Quel 3615 utilisiez-vous? Quel souvenir en gardez-vous?

Racontez-nous dans les commentaires ou écrivez-nous (et envoyez-nous vos photos de Minitel) à
reporter-mobile@20minutes.fr

TuMeltonJohn: «On consultait les résultats du bac»
«J'ai eu un minitel à la maison, chez mes parents. A l'époque, on consultait les résultats du bac dessus, on faisait aussi ses vœux d'établissements sur le portail de l'Académie. Il y avait l'annuaire des pages jaunes et blanches, bien utile, et gratuit les deux premières minutes. Nostalgie de ces portails pixélisés et ces temps de chargement parfois mortels!»

Maud93 : «Un Minitel rose à mon nom»

«J'ai 18 ans j'ai donc très peu connu le Minitel. Il ne m'en reste aucun souvenir. Mais grâce à cet article j'ai découvert l'existence d'un minitel rose à mon nom. Merci 20 Minutes!» C’est un plaisir.

Marie: «En classe verte, c’était le seul moyen de donner des nouvelles à mes parents»

«Premier souvenir, quand j'étais en classe de découverte, c'était le seul moyen de donner et d'avoir des nouvelles des parents. Je ma rappelle également, au moment des résultats du bac de français, que nous étions obligés de passer par le Minitel pour avoir nos notes. Pourtant c'était en 2001.»

Ilenfaut: «Une bonne partie de trucs pas très catholique»
«Le Minitel ou comment casser l’image d'un produit qui à la base n'était pas mal. Tout simplement avec les 3615 visibles sur les panneaux géants et cabines téléphoniques. Pour beaucoup, Minitel signifie 3615 sexe, voyants, jeux, loteries à gogo… Une bonne partie de trucs pas très catholique.»