Station Bose
Station Bose - no credit

Stephane Dubois

Des vacances sans musique? Je zappe! Pour profiter de nos playlists durant l’été, à nous les baladeurs et stations d’accueils pour balancer le son et faire taire les cigales!

 

Lecteurs audio: que reste-t-il aux baladeurs?

S’ils n’ont pas remplacé les appareils photo, les smartphones semblent avoir déjà avoir relégué les baladeurs sur les étagères de l’oubli. Même Apple n’a pas lancé de nouvel iPod en septembre dernier, période à laquelle la marque à la pomme avait pour habitude de renouveler ses gammes.

Mais tout le monde ne possède pas (encore) de smartphone. Pour l’été, on peut donc encore s’équiper d’un petit lecteur nomade. Sorti du pur créneau Apple avec ses iPods Shuffle, Nano et Classic, on trouve de bons baladeurs chez Archos, comme le A28, un baladeur Android qui lit aussi des vidéos pour moins de 80 euros. Des modèles intéressants également chez Mpman. Pour un budget moindre (50 euros environ), on peut reporter son choix sur l’un de ces petits lecteurs-clé-USB qui intègrent aussi la FM. Exemple avec avec le GoGear SoundDot de Philips (2 Go). Avec son design rondouillard et coloré (bleu, rose, blanc), on ne peut que craquer. Pour nager en musique, quelques options également, avec les Skite de Memup, MP 928 de Grunding et WaterProof MP3 Player de Maxell qui ne craignent pas de se mouiller.

 

Music non-stop : la mini-enceinte

Elles ont des designs rigolos, ne coûtent souvent que quelques dizaines d’euros, fonctionnent sur piles ou batterie et tiennent la plupart du temps dans le creux de la main. Avec elles, quelques grammes de technique suffisent pour partager la musique d’un smartphone ou d’un baladeur. Sous des allures parfois un peu gadget, les mini-enceintes comme la RYGHT de Y-Storm, la Boost de iFrogz ou la Mini Boombox de Logitech développent un son… plutôt très correct, voire surprenant de qualité. La plupart du temps, on leur connecte le lecteur par le biais d’une classique entrée auxiliaire, parfois en Bluetooth, ce qui s’avère commode, comme à la plage où on laissera son lecteur rangé bien au sec dans un sac. Mais hélas, pas de quoi enflammer une terrasse transformée en danse floor sous les pins parasols un soir d’été.

 

Music au top : l’enceinte nomade

Pour aller plus loin dans les watts, mais aussi dans la qualité audio et rester nomade, de nombreuses marques proposent des enceintes d’une taille plus conséquente. Bien qu’assez chère (299 euros), la SoundLink de Bose est une enceinte de voyage discrète et d’une remarquable qualité audio. On s’y connecte par le biais d’un petit câble ou en Bluetooth. Idéale pour les vacances, les matériaux qui la composent résistent même à l’air iodé! Originale, la Sound Mobile de Telefunken joint l’agréable au pratique: non seulement Bluetooth, elle peut fonctionner à l’énergie solaire. Encore un bon point pour l’été. Mais si l’idée reste de faire la bringue au camping des Flots bleus, rien de vaudra le Sony G-Tank, sorte de soundblaster du nouveau millénaire, dont les enceintes s’illuminent au rythme de la musique. 230 watts de puissance à la clé, quand même…