- DR

Stéphane Dubois

Vous êtes plutôt «lézard», prêt à buller tout l’été ou «cabri», incapable de réfréner votre bougeotte? Pour immortaliser votre été, rien de tel qu’un appareil photo adapté à vos besoins.

 

Pour voyager extrême

 Treck au Népal, GR20 en Corse, stage d’alpinisme à Chamonix ou tout simplement farniente au bord de la piscine? Naturellement fragiles, les appareils photographiques s’acclimatent assez mal avec nos activités «outdoor». A moins d’opter pour un équipement répondant à certaines normes de résistance…

Le plus souvent, la norme IP5 (IP7 dans le meilleur des cas) sert de référence aux constructeurs qui proposent des compacts numériques étanches jusqu’à 3 ou 5 mètres, une résistance à la poussière et aux chutes de 1,50 m de haut. Résultat : on peut maltraiter les petits appareils photo, ceux-ci ne nous en tiendront pas rigueur. Constat cependant : les appareils photo «résistants» sont assez moches avec des looks mastoc et ne lésinent pas sur les couleurs criardes. Mais ils s’acquittent parfaitement de leur tâche et proposent désormais des photos et vidéos de qualité.

A l’instar de l’Olympus TG-820 qui peut plonger jusqu’à 10 mètres, on en trouve pour tous les goûts et tous les budgets. Les fanatiques de Reflex peuvent quant eux porter leur choix sur un modèle «tropicalisé» qui résistera aux projections d’eau. A noter qu’il existe aussi des coques étanches pour smartphones, voire de housses de protection comme l’excellente BikeMount de Proporta qui se fixe sur le guidon d’un vélo, par exemple.

 

Pour voyager contemplatif

 Immortaliser une abeille se rassasiant dans un champ de lavande, soigner un portrait de famille face au Kilimandhjaro où saisir l’instant dans les rues d’une grande capitale… pour réaliser des photos sublimes, optez pour un Reflex numérique.

Anxiogène le gros boîtier avec son optique protubérante ? Plus maintenant : à force d’efforts, les constructeurs ont rendu les Reflex accessibles à tous avec des possibilités de prises de vues en mode tout automatique comme sur un compact, en mode semi-automatique ou en mode manuel. C’est le cas du nouveau Nikon 3200 ou du nouveau Canon 650D, deux belles montures qui ne requièrent pas de connaissances poussées et qui réalisent des images admirables.

Avec un Reflex, chacun peut photographier comme il veut et évoluer au gré de sa passion. Pour progresser, on peut même prendre deux heures de cours avec jeveuxetrephotographe qui propose un accompagnement personnalisé pour parfaire sa technique. On notera que les Reflex dernier cri réalisent des vidéos somptueuses en Full HD, surpassant grâce la qualité de leurs optiques les meilleurs des caméscopes.

 

Pour voyager léger

 Apparus il y a 3 ans, les « hybrides » ou compacts à objectifs interchangeables ont tout pour eux. A l’instar du NEX 5 de Sony, du NX 20 de Samsung, du Panasonic GF5 ou encore du très design J1 de Nikon, ils incorporent des capteurs dont la surface s’apparente à celle des capteurs de Reflex. En étant plus larges, ceux-ci sont ainsi à même d’enregistrer davantage d’informations, donc de réaliser des photos plus détaillées qu’un banal compact.

Par ailleurs, leur électronique est poussée, avec des systèmes de traitement d’images très puissants et des filtres créatifs. Enfin, on peut varier les plaisirs en changeant d’objectif : là un zoom puissant, là un grand angle, là une optique fixe. Last but not least, ce sont des appareils très légers qui savent se faire discrets dans une valise ou un sac à dos.