L'ultrabook, un ver dans la pomme ?

1 contribution
Publié le 11 juin 2012.

INFORMATIQUE Les constructeurs de PC veulent la peau du MacBook Air

C'est le binz dans les rayons informatiques. Entre les netbooks (les mini-PC low cost) et les notebooks (les gros PC portables), deux types d'ordinateurs jouent des coudes : les ultraportables et les ultrabooks. Les premiers sont beaux, slim et performants. Les seconds sont beaux, slim et performants… mais répondent à des spécificités techniques édictées par Intel (lire encadré). « Nous voulons proposer une expérience mobile sans compromis », explique Erwan Montaux, directeur du marché grand public d'Intel. Le Samsung Série 9, le Spectre XT de HP, le Protégé de Toshiba ou encore des modèles estampillés Acer, Asus ou Dell répondent présent. Leur but non avoué : venir manger dans l'assiette d'Apple qui, avec son MacBook Air, trusterait 80 % du marché de l'ultra-mobilité. « L'arrivée des ultrabooks va mettre l'emphase sur ce qu'est la mobilité. Si, à partir de là, on fait grossir le marché de 15 à 20 % sur l'ultra-portabilité, ce sera très beau », espère Fabrice Massin, directeur marketing IT chez Sony France, qui lance aussi son ultrabook, le Vaio T13.

Certains constructeurs

sont amers
Prix des joujoux : de 599 € pour l'Inspirion 14Z que Dell sortira en juillet à 1 400 € environ pour un 15 pouces Série 9 de Samsung. Pas donné. Et certains constructeurs sont déjà amers face aux promesses d'Intel. « Ils nous avaient annoncé 40 % de part de marché sur l'utrabook cette année, on en est à 4 % aujourd'hui », relève Jean-Philippe Castelain, chef de produit notebook B to C chez Samsung France. « Il faudra quelques mois pour que l'ultrabook gagne en notoriété », rassure Sabine Turkieltaub, directrice du marketing chez HP France. Mais même en faisant front à plusieurs, la partie contre Apple semble encore loin d'être

gagnée.

Christophe Séfrin
Les critères d'Intel

Les ultrabooks doivent afficher 5 heures d'autonomie minimum ; 7 secondes pour sortir d'un état de veille ; intégrer des technologies de sécurité pour rendre le PC volé inopérable à distance ; avoir une épaisseur inférieure à 18 mm pour un PC doté d'un écran de moins de 14'' et inférieure à 21 mm pour un modèle de 14'' et plus.

Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr