Google Maps s'offre la 3D et un mode «hors ligne»

3 contributions
Publié le 7 juin 2012.

HIGH-TECH - La firme de Mountain View a lancé ce mercredi soir une nouvelle version de son service de cartographie...

Google vient d’apporter une nouvelle dimension à Maps. Lors d’une conférence de presse retransmise sur Internet, la firme de Mountain View a levé le voile sur les améliorations et nouvelles fonctionnalités apportées à son service de cartographie.

Pour commencer, Brian McClendon, vice-président de Maps, est revenu sur l’importance de signaler les erreurs sur le site afin de rendre le service le plus précis possible. Il a évoqué la capacité de Maps de prendre en compte le contexte pendant la recherche. Par exemple, si vous tapez «Paris» alors que vous êtes au Texas, Google Maps affichera le plan de Paris, la ville texane, et non celui de la capitale française. 

«Terminé les cartes physiques»? 

La première grande annonce a été faite par Rita Chen. Cette autre responsable de Google a indiqué qu’une version «hors ligne» de Maps débarquerait bientôt sur Android. «C’est une des fonctionnalités qui nous a été le plus demandée», a-t-elle précisé. Un exemple concret: si vous partez en vacances à Londres, vous pouvez télécharger la carte de la capitale britannique sur votre smartphone avant de partir et la sortir dès votre arrivée, même si votre téléphone n'est connecté ni au wifi ni à la 3G. «Terminé les cartes physiques», prédit-elle. En revanche, il faudra vous assurer que vous ayez assez d’espace disponible et assez de batterie sur votre smartphone pour pouvoir faire usage de cette fonctionnalité, a priori très pratique. Sur la démo faite par Google ce mercredi, la carte de Londres était d’une qualité irréprochable en mode «avion». Il était même possible d’aller jusqu’en street view. Une excellente nouvelle pour les globe-trotters geeks.

Autre annonce intéressante, faite par Luc Vincent, chef ingénieur de Street View: la précision et la résolution de ces vues dans la rue ont été améliorées. Google s’est doté de motos et de vélos Street View car «on ne peut pas aller partout en voiture». Prochaine étape: un sac à dos Street View pour capturer les images des endroits les plus inaccessibles où il est seulement possible de se rendre à pied. «Ça pèse 18 kilos, inclut deux batteries qui vont durer toute la journée. On va l’emmener dans des parcs nationaux ou encore dans le Grand Canyon», a annoncé fièrement Luc Vincent. Google veut vraiment cartographier le monde entier. 

Des avions pour obtenir tout un panorama en 3D

Enfin, le point le plus attendu de la conférence: la 3D. Google a clairement affiché son ambition ces dernières années de modéliser le monde en trois dimensions et pas seulement en entier. D’ailleurs, la 3D n’est pas nouvelle sur Android, mais a clairement été revue par Google. La firme de Mountain View utilise des avions pour avoir toutes les données possibles qui permettront d’obtenir des mesures très précises des bâtiments, des arbres, des monuments… Ces avions capturent chaque image qui se trouve juste en dessous, en vol, pour que Google puisse obtenir «un panorama complet». Chaque profondeur est calculée. Le résultat est impressionnant. Pendant la démo, Google a montré une vue aérienne 3D qui donne à l’utilisateur l’impression de survoler une ville en avion. Tout est en trois dimensions, même les arbres. Le défi pour la firme de Mountain View sera de transposer ces vues impeccables sur tous les appareils (mobiles, tablettes). «Cette imagerie 3D arrivera sur Android et iOS dans les semaines à venir», annonce l’entreprise. 

Avant de faire ces annonces, le géant américain a donné quelques chiffres (impressionnants) sur Maps. En 2008, le service de cartographie couvrait 22 pays. Aujourd’hui, la firme parle de plus de 187 Etats. En 2006, 37% seulement des cartes offertes par Google Maps étaient en haute résolution, contre plus de 75% à l’heure actuelle. Aujourd’hui, il y aurait plus d’un milliard d’utilisateurs actifs de Google Maps

Google coupe l’herbe sous le pied d’Apple

Ce lancement de la nouvelle version de Maps intervient une semaine avant la keynote d’Apple, qui doit inaugurer sa conférence WWDC, consacrée aux logiciels de la firme et à ses développeurs. Il se murmure qu’à cette occasion, la firme à la pomme prévoit de lever le voile sur la nouvelle version de son système d’exploitation mobile, iOS 6, qui doit proposer un nouveau système de cartographie made in Cupertino.

Anaëlle Grondin
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr