Page du site Internet LinkedIn, réseau social destiné aux professionnels.
Page du site Internet LinkedIn, réseau social destiné aux professionnels. - RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

A.G.

Mise à jour (6h05): LinkedIn confirme le vol de «certains mots de passe». Les utilisateurs concernés ont reçu un email (sur l'adresse fournie lors de l'inscription) détaillant la procédure à suivre pour rentrer un nouveau mot de passe et sécuriser leur compte.

Si vous possédez un compte LinkedIn, il est conseillé de changer de mot de passe à titre de précaution. Le site spécialisé The Verge indique qu’un internaute russe affirme avoir piraté et récupéré plus 6,5 millions de mots de passe de comptes sur le réseau social professionnel, ce qui représente environ 4% des profils. Il prétend également avoir publié cette base de données conséquente sur Internet.

LinkedIn est en train de se pencher sur la question. Le réseau social a tweeté ce mercredi après-midi: «Notre équipe continue d’enquêter, mais à l’heure actuelle, il nous est encore impossible de confirmer que nous ayons été victimes d’une faille de sécurité. Restez à l’écoute.»

 

 

Si l’information venait à se confirmer, sachez que les mots de passe publiés ne semblent être associés à aucune adresse e-mail. De plus, ils ne seraient pas en clair mais sous forme chiffrée, selon des experts en sécurité.

Décidément, la journée a été difficile pour LinkedIn. Ce mercredi, le réseau social a également été obligé de réaliser une mise à jour de son application mobile après la découverte d'une faille de sécurité avant que cette affaire de mots de passe volés n’éclate.