Le Galaxy S III, de Samsung, présenté le 3 mai 2012.
Le Galaxy S III, de Samsung, présenté le 3 mai 2012. - C.SEFRIN/20MINUTES

Christophe Séfrin

De notre envoyé spécial à Londres

Considéré depuis son lancement en juin 2010 comme LE rival de l'iPhone d'Apple, le Galaxy S de Samsung prépare son millésime 2012 avec le lancement, le 29 mai, d'une troisième mouture, sous Android Ice Cream Sandwich. Le S III, présenté jeudi soir à Londres, semble définitivement vouloir placer la barre très haut en terme de fonctionnalités, mais surtout de simplicité d'usage. Nous avons pu l'essayer.

 

>> Revivez la présentation par ici

 

Le look: Un design fluide et des courbes qui se sont affinées: 136,6 x 70,6 x 8,6 mm pour 133 g (soit 1 cm plus haut et 0,5 cm plus large que le S II). Le Galaxy S III sera proposé en blanc ou bleu.

 

La technique: Le smartphone est HSPA + 21 (LTE) dispose d'un écran Super Amoled de 4,8 pouces (720 x 1280 pixels), d'un capteur de 8 mégapixels et d'un second (frontal) de 1,9 mégapixels. Selon le capteur, il tourne des vidéos en 1080p ou 720p.

 

Les principales innovations:

 

  • La reconnaissance vocale: comme avec Siri sur l'iPhone 4S. En plus, on peut donner des ordres au S III: « Prends une photo », par exemple, et l'appareil s'exécute.
  • La reconnaissance de visages: le Galaxy S III reconnaît son utilisateur ce qui permet au smartphone d'optimiser la luminosité de son écran lorsqu'il est utilisé. L'appareil reconnaît également les gens que l'on prend en photo (si une image des personnes concernées est présente dans les « Contacts » du smartphone). Les personnes sont ainsi automatiquement taguées.
  • Direct Call: avec cette fonction, il suffit de placer le combiné à l'oreille pour rappeler un correspondant dont on vient de recevoir un SMS. Plus besoin d'appuyer sur son numéro de téléphone.
  • Smart Alert: si l'on a laissé le combiné au repos durant un certain temps, il affiche automatiquement les dernières alertes lorsqu'on le reprend en mains.
  • Sharing Easy: cette fonction permet de partager des données entre deux Galaxy S III en apposant les appareils l'un contre l'autre. Le NFC et le Wifi Direct se chargent du reste. A noter que cette fonctionnalité avait déjà été mise en oeuvre chez Rim avec ses Blackberry.
  • AllShare Play: grâce au dlna, pas besoin de câble pour visionner le contenu multimédia du S III sur un téléviseur ou un moniteur. Une autre fonction appelée AllShare Cast transforme de son coté le mobile en manette de jeux.
  • Nouveautés photo: le Galaxy S III est capable de prendre 20 images en rafale et, ensuite, de recommander la meilleure à conserver sur une série de huit. Les autres photos seront ensuite automatiquement effacées. Selon Samsung, il n'y a pas de temps de latence entre le moment où l'on appuie sur le déclencheur et la prise de vues. Amusant, l'appareil est capable de dissocier les visages sur une photo de groupe et de proposer de tous les recadrer pour extraire une galerie de portraits. Cette fonction permet notamment d'organiser ses contacts ou d' extraire un personnage d'une photo de groupe.

Le prix: 649 € hors packs opérateurs (16 Go).

 

Notre avis: Après une brève prise en mains, le Galaxy S III s'affiche comme un smartphone haut de gamme au design réussi, bien qu'assez classique. Son interface s'avère d'une extrême fluidité. Ses innovations lui permettent d'emblée de s'afficher avec une longueur d'avance sur ses concurrents directs, comme l'iPhone 4S, le HTC One X ou le Droid Razr de Motorola. En termes d'usages, il devra néanmoins confirmer que certaines de ses fonctionnalités ne sont pas de simples gadgets.