Free Mobile a lancé ses offres le 10 janvier 2012
Free Mobile a lancé ses offres le 10 janvier 2012 - PRM/SIPA

A.L

Après les pannes sur le réseau du nouvel opérateur, certains abonnés ont fini par perdre patience et se désabonner, à en croire la concurrence, capable de reconnaître la part d’anciens clients Free parmi ses abonnés.

Bouygues a ainsi souligné la bonne performance de B&You, son offre low-cost. Pour la seule journée du 21 mars, «B&You a enregistré 4.000 abonnements», a déclaré Didier Casas, le secrétaire général de Bouygues Telecom. Or «49% des demandes de portabilité vers Bouygues venaient d’abonnés Free» a-t-il précisé. Un client sur deux venant de Free: un marqueur fort de la déception de clients pourtant à peine arrivés.

Il faut dire que les problèmes de réseau se sont multipliés ces dernières semaines. Le réseau Free a déjà cessé de fonctionner dans plusieurs régions de France, pendant plusieurs heures, deux fois en deux semaines. «Couper la 3G pour réussir à envoyer un SMS», ne pas pouvoir compter sur l’assistance de Free qui met «au moins 10 minutes à décrocher»: vous avez été très nombreux à nous faire part de vos témoignages.

Le bilan n’est malgré tout pas si noir pour le nouvel opérateur: depuis son arrivée sur le marché le 10 janvier, Free a quand même franchi le seuil des 2 millions d’abonnés. 2,2 millions d’abonnés, selon les estimations de Bouygues.