Projet de loi SOPA: Wikipedia débranche pour protester

WEB Mercredi, la version anglaise de l'encyclopédie en ligne va débrancher la prise pour marquer son opposition au controversé projet de loi américain...

Philippe Berry

— 

Wikipédia sera hors-ligne pendant 24 heures le 18 janvier 2012 pour protester contre le projet de loi SOPA.

Wikipédia sera hors-ligne pendant 24 heures le 18 janvier 2012 pour protester contre le projet de loi SOPA. — K.BLEIER/AFP/GETTY IMAGES

18 janvier 2012, le jour où Wikipédia s'arrêta... Pour une journée. L’encyclopédie en ligne met en effet sa menace à exécution et va procéder à un black-out mondial de 24 heures à partir de 6h00 (heure française), mercredi, sur ses pages en langue anglaise pour protester contre le projet de loi antipiratage SOPA (Stop Online Piracy Act). Invité à rejoindre le mouvement, Twitter a refusé.

>> SOPA, c'est quoi? Nos guides à lire ici et

«C'est la première fois que Wikipédia proteste publiquement de cette manière, et la décision n'a pas été prise à la légère», écrit la directrice de la fondation Wikimedia, Sue Gardner. Elle explique que 1.800 contributeurs et cadres de Wikipédia ont débattu pendant 72 heures et conclu qu'une telle action était nécessaire. Selon Wikipédia, SOPA «menace la nature d'un Internet libre et ouvert».

«Comment vais-je faire mes devoirs»

Sur Twitter, on ne compte plus les messages du type «Oh mon dieu, Wikipédia va fermer, comment vais-je faire mes devoirs». Pour beaucoup, le site a, en effet, remplacé les encyclopédies papier. Du coup, le fondateur du site, Jimmy Wales a lancé un avertissement, appelant tous les étudiants à prendre de l'avance sur leurs exposés et autres rapports.

Vaste mobilisation

Pour lutter contre le piratage, et surtout les sites étrangers qui échappent à la législation américaine actuelle, le projet de loi veut notamment forcer les FAI et les moteurs de recherche à censurer le Web pour empêcher les utilisateurs d'accéder à des pages jugées illégales.

De Google à Mozilla, plus de 50 acteurs du Net ont écrit au Congrès via une page dans le New York Times pour dénoncer les problèmes techniques et les dérives potentielles du projet de loi, qui risquerait «de freiner l'innovation en ligne» par peur de poursuites judiciaires. Mercredi, Google va également publier sur sa page d'accueil expliquant les raisons de son opposition à SOPA.

Outre Wikipédia, le site Reddit va également se mettre hors ligne mercredi pour 12 heures. En revanche, Twitter a écarté de rejoindre le mouvement. Son patron, Dick Costelo, estime que «fermer un business global en réaction à un problème national est ridicule». Plusieurs manifestations sont prévues à New York et Washington ce mercredi.

Initialement, le projet de loi bénéficiait d'un vaste soutien au Congrès. Mais face à la grogne montante, plusieurs élus ont pris leurs distances. Surtout, lundi, la Maison Blanche a indiqué qu'elle ne «soutenait pas» le texte, tout en appelant à une réforme pour mieux lutter contre le piratage.

Courageuse ou contreproductive, comment jugez-vous l'initiative de Wikipédia? Dites-le nous ci-dessous.