Une foule s'énerve devant le magasin Apple de Sanlitun à Pékin le 13 janvier 2012, lorsque la vente du smartphone a été suspendue par la firme à la pomme en raisons de débordements pendant des heures.
Une foule s'énerve devant le magasin Apple de Sanlitun à Pékin le 13 janvier 2012, lorsque la vente du smartphone a été suspendue par la firme à la pomme en raisons de débordements pendant des heures. - REUTERS/David Gray

A.G.

Les mordus de téléphones griffés de la pomme qui font la queue pendant des heures devant les boutiques Apple sont visiblement beaucoup moins détendus à Pékin qu’ailleurs. Ce vendredi, des heurts ont éclaté devant l’un des magasins de la ville chinoise alors qu’un millier de personnes attendaient de pouvoir se procurer l’iPhone 4S, dernier modèle du smartphone d’Apple, rapporte CNN. La firme à la pomme a alors publié un communiqué dans la foulée expliquant que la vente de l’iPhone 4S serait suspendue dans ses magasins en Chine afin «d’assurer la sécurité de [ses] clients et de [ses] employés».

Un vigile blessé, des œufs lancés sur le magasin

Le magasin pékinois qui devait ouvrir ses portes ce vendredi à 7h du matin, est donc finalement resté fermé, au grand dam des fans, qui avaient donc attendu en vain pendant des heures. Les heurts ont alors repris de plus belle, indique CNN. La police n’a pas tardé à arriver, leur demandant de quitter les lieux puisque l’iPhone ne serait pas mis en vente le jour même. Un vigile a été blessé et certaines personnes, frustrées, ont lancé des œufs sur la devanture du magasin dans un brouhaha général.

Face à ces débordements, la firme à la pomme a finalement décidé de suspendre la vente de tous les modèles d’iPhone, et pas seulement celle de l’iPhone 4S, dans les cinq Apple Store chinois. Apple précise qu’ils restent toutefois disponibles en ligne.