« Un prix du jeu vidéo chaque année »

0 contributions
Publié le 10 novembre 2011.

Frédéric Mitterrand A l'occasion de « Game Story », le ministre de la Culture évoque le jeu vidéo

Premier ministre de la Culture à avoir remis un prix du jeu vidéo, Frédéric Mitterrand s'engage à soutenir ce secteur « dont il ne faut pas négliger l'aspect esthétique ».

Comment considérez-vous le jeu vidéo ?
C'est un domaine d'inventivité et de création extraordinaire. C'est aussi un domaine économique qui a une importance de plus en plus grande. Il faut protéger à la fois les emplois et cette transmission culturelle, en accompagnant le secteur et les créateurs. Il faut encourager l'aspect esthétique, visible dans la beauté du dessin et du design. C'est aussi un média qui a une histoire, il a donc un patrimoine qu'il faut mettre en valeur, afin qu'on puisse le consulter. D'où l'intérêt de l'exposition « Game Story » au Grand Palais et de créer une institution qui présente l'univers du jeu vidéo.

Que serait cette institution ?
Je réfléchis aux moyens de multiplier les occasions de mettre les Français au contact de la création vidéoludique. Il faudrait que ce nouveau lieu puisse être à la fois une sorte de « filmothèque » des jeux vidéo, un inventaire des techniques et une initiation à la création.

Comment remédier à la fuite vers l'étranger des talents du jeu vidéo ?
Les écoles en France qui enseignent le jeu vidéo ou permettent par leur enseignement de passer au jeu vidéo sont très performantes. On voit une génération de gens talentueux et appréciés. Mais à 25 ans, ils s'en vont, notamment parce qu'on leur propose des salaires beaucoup plus importants aux Etats-Unis, au Canada, en Corée, au Japon. Le but, c'est qu'ils restent et qu'on puisse bénéficier de leur savoir-faire. Cela passe par la valorisation esthétique que j'évoquais, afin que ces gens comprennent toute la valeur de leur travail, qui ne compensera pas le manque d'argent, mais qui donne à leur activité un prestige, qui ne leur est pas forcément reconnu.

Ce prestige pourrait-il passer

par l'attribution d'un prix ?
Je souhaite qu'il y en ait un chaque année remis par le ministère de la Culture. Le prix du jeu vidéo va reprendre en 2012.

Que représente pour vous l'exposition « Game Story » ?
Elle représente une formidable avancée puisque « Game Story » se passe au Grand Palais, dans un lieu sanctifié par son image, notamment depuis que Jean-Paul Cluzel en a pris la direction. Après les expositions patrimoniales, la Fiac, la danseuse Bianca Li, le chanteur Prince, le jeu vidéo arrive. On franchit une étape. On ne laisse plus le jeu vidéo aux seules lois du marché. Je n'ai rien contre, mais on lui ajoute une dimension supplémentaire, un supplément d'âme.

Recueilli par Joël Métreau
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr