L'iPhone 4S: Tout ça pour ça?

REVUE DU WEB La keynote d'Apple tant attendue a énormément déçu mardi...

Anaëlle Grondin

— 

L'iPhone 4S propose le même design que l'iPhone 4.

L'iPhone 4S propose le même design que l'iPhone 4. — DR

Seize mois après la sortie de l’iPhone 4, la firme à la pomme s’est contentée d’une simple mise à jour de son appareil et n’a pas présenté, comme l’attendaient depuis longtemps les curieux et aficionados, l’iPhone 5. Les nouveautés restent ainsi à l’intérieur du nouveau smartphone, qui ne connaîtra pas de lifting au niveau du design. Pour savoir à quoi ressemble l’iPhone 4S, il vous suffit donc de sortir votre iPhone 4… Les fans de la firme à la pomme s’attendaient à quelque chose de plus exceptionnel.

>> Les caractéristiques de l’ iPhone 4S

Les commentaires négatifs se sont très vite multipliés sur la Toile après la keynote. Beaucoup d’internautes font la même réflexion que «missilegamma», lecteur de 20 Minutes: «Nous avoir fait poireauter pour ça... C’est un scandale! Samsung doit bien se marrer...». Un autre internaute, creedfrank renchérit: «Cela fait près d’un an et demi que l’iPhone 4 est sorti. Ils ont fait quoi chez Apple? Samsung est devenu un rival hors norme. Le Galaxy SII est aussi puissant que cet iPhone 5. Euh pardon, 4S.» La bataille avec Samsung, dont le modèle Galaxy SII est considéré comme un des smartphones les plus performants du moment, s’est rapidement imposée dans le débat. Un autre lecteur de 20 Minutes, Jean-Jacques Cortes, commente: «Apple s'est moqué de nous. Quand on voit ce qui se fait chez les concurrents, c'est fou comme la Pomme est larguée. S'il n'y avait pas les applications que j'ai achetées sur l'iTunes Store, j'irais voir ailleurs.» Enfin, Christopher Machicoane-Hurtaud résume parfaitement l’état d’esprit général post-keynote:  «L'appareil photo amélioré, l'iOS boosté, et un bon système d’interaction reconnaissance vocale/synthèse vocale très intéressant et très construit... mais... on s'attendait à mieux».

Les spécialistes aussi restent sur leur faim

Un sentiment visiblement partagé par les spécialistes. «Cela fait 16 mois et tout ce qu'on a, c'est un processeur A5 dans l'iPhone 4 existant», commente auprès de Reuters Colin Gillis, analyste chez BGC Partners. «C'est une légère déception, mais il va continuer à s'en vendre des millions d'unités», tempère-t-il. Michael Walker, gérant chez WP Stewart, s’est également exprimé auprès de l’agence de presse à ce sujet. Il est convaincu que si Apple avait appelé l’iPhone 4S «iPhone 5», l’annonce aurait eu un tout autre effet, pour le même appareil.  

Apple est visiblement victime de ses succès passés. La barre est désormais placée très haut avant chaque keynote, et les rumeurs qui circulent sur la Toile pendant des mois créent des attentes qui, comme aujourd’hui, ne correspondent pas à ce qu’avait prévu de lancer la firme à la pomme. Alors forcément…

Conséquence: juste après la présentation de l’iPhone 4S, le cours en bourse d'Apple a aussitôt reculé de 5%, avant de se reprendre.

Les technophiles et applemaniacs feront certainement moins la moue une fois le smartphone entre leurs mains à sa sortie le 14 octobre. Pour Lance Ulanoff, rédacteur du site spécialisé Mashable, il faut relativiser. Il prend le pari que les performances et nouveautés à venir comme Siri, l’assistant à commande entièrement vocale, qu’il a trouvé bluffant, vont très rapidement faire oublier qu’aucun iPhone 5 n’a pas été annoncé mardi.

Dans le cas contraire, la firme à la pomme aura fait un faux pas au moment où Android représente 43% des ventes de smartphones contre 18% pour Apple…

>> Et vous, que pensez-vous de l’iPhone 4S? Les annonces de Tim Cook vous ont-elles donné envie d’acquérir le smartphone? Si vous possédez un iPhone 4, le changerez-vous pour un iPhone 4S?

Mots-clés :

Aucun mot-clé.