Le logo de la conférence WWDC 2011 d'Apple.
Le logo de la conférence WWDC 2011 d'Apple. - DR

P.B.

C'est le rendez-vous incontournable Apple. La WWDC (Worldwide Developers Conference), qui rassemble les développeurs de la marque à la pomme, est en général l'occasion pour l'entreprise de dévoiler ses nouveaux produits et logiciels. Une fois n'est pas coutume, elle a adressé, mardi, un communiqué à la presse dressant le programme du lundi 6 juin. Première confirmation: comme pour la présentation de l'iPad 2 en mars dernier, Steve Jobs interrompra bien son congé maladie pour officier.

iOS 5: vers une refonte du système de notifications?

C'est l'un des points sur lequel l'OS d'Apple a le plus à rougir face à Android (surtout face à Honeycomb sur tablettes): le système de notifications actuel est unanimement jugé trop envahissant, avec ses alertes intempestives qui s'affichent comme des SMS, sans proposer d'historique. La plupart des analystes s'attendent à sa refonte, ainsi qu'à l'arrivé de widgets, ces petits modules dynamiques qui permettent par exemple d'avoir la météo ou son calendrier directement sur l'écran, sans devoir lancer une app. Selon TechCrunch, Twitter serait également intégré à iOS 5, notamment avec un partage d'image en un clic, à l'image de ce qui existe déjà sur Windows Phone 7 avec Facebook.

Mac OS X Lion: une convergence accrue avec iOS?

Steve Jobs l'a plusieurs fois répété: Apple a voulu «injecter des innovations d'iOS dans OS X Lion». L'entreprise a déjà lancé son App store pour Mac, avec des logiciels qu'on achète et installe en un clic. Son système d'exploitation inclura également un launchpad, un écran spécial pour lancer les apps, dérivé de celui de l'iPad.

iCloud: la sauce pour lier le tout via Internet

Le nom est officialisé, mais les détails ne sont pas connus avec certitude. Apple parle de ses prochains «services dans le nuage.» iCloud devrait être davantage qu'une simple mise à jour de MobileMe. Selon le Wall Street Journal, Apple est parvenu à un accord avec les majors pour permettre à l'utilisateur d'accéder à sa collection musicale depuis n'importe où (iPhone, iPod touch, iPad, PC). Google et Amazon ont lancé leur service sans le soutien de l'industrie, qui réclame des royalties: il faut donc envoyer tous ses fichiers manuellement vers l'espace de stockage, une opération fastidieuse quand sa librairie pèse plusieurs gigaoctets. Apple pourrait simplifier le tout en scannant la bibliothèque iTunes de l'utilisateur. Reste à savoir si seuls les titres officiellement achetés sur l'iTunes store seraient accessibles en ligne ou si l'offre engloberait n'importe quel MP3, y compris ceux obtenus illégalement. iCloud pourrait également servir à synchroniser des photos ou des fichiers. Aucun détail n'a filtré sur le prix (79€ par an pour 20 Go de stockage avec MobileMe).

iPhone 4S: le grand absent?

Les trois dernières générations d'iPhone (3G, 3GS, 4) ont été présentées lors de la WWDC. Mais dans son programme, Apple n'a fait aucune référence à du nouveau matériel. Depuis de nombreuses semaines, experts et analystes misent sur une présentation plus tardive, pour une sortie à l'automne, d'un modèle qui serait un iPhone 4 un peu plus rapide, avec un appareil photo boosté à 8 mégapixels. A moins que Steve Jobs ait décidé de surprendre tout le monde avec son traditionnel: «There is one more thing» («Il y a un autre truc»)...