Pour éviter les embouteillages, le GPS peut mieux faire

Pas glop les bouchons du lundi ! Selon une étude TNS pour le fabricant de systèmes de navigation TomTom, qui vient d'en dévoiler les résultats, un Français sur deux serait équipé d'un syst&egrav...

— 

CLOSON / ISOPIX / SIPA

Pas glop les bouchons du lundi ! Selon une étude TNS pour le fabricant de systèmes de navigation TomTom, qui vient d'en dévoiler les résultats, un Français sur deux serait équipé d'un système de guidage par GPS. 74 % disposeraient d'un appareil autonome, 21 % d'un GPS de première monte (intégré avec le véhicule) et 5 % d'un GPS sur leur portable. Temps de conduite évalué par les 805 automobilistes interrogés : 48 minutes quotidiennes, dont 9 minutes passées dans les bouchons, soit un cinquième du temps de conduite. Ce dernier est notamment occupé, selon TomTom, à écouter la radio (pour 76 % des sondés) ou tout simplement… à s'énerver (23 %).
Plus grognons encore, 19 % des Français décrivent des comportements colériques, une donnée particulièrement vraie chez les jeunes : 37 % des 18-24 ans piqueraient ainsi une grosse colère en cas de « cul à cul » dans les bouchons. Paradoxe enfin, alors que l'info trafic sur GPS est largement plébiscitée (80 % des Français la trouvent très efficace), 53 % des personnes jugent pourtant les GPS inefficaces, voire pas du tout efficaces (26 %) pour éviter les embouteillages.C. S.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.