Steve Jobs présente Mac OS X Lion, le 20 octobre 2010
Steve Jobs présente Mac OS X Lion, le 20 octobre 2010 - DR

P.B.

Après les puma, jaguar, panthère et autre léopard des neiges, le bestiaire de Mac OS X s'enrichira donc de la version Lion, l'été prochain. Steve Jobs a brièvement présenté son nouveau bébé, mercredi, lors de l'événement «Back to Mac», depuis le QG de l'entreprise, à Cupertino.

Pour cette 7e mise à jour en dix ans, Apple a voulu «injecter de nombreuses innovations développées pour l'iPhone et l'iPad», explique Jobs. Car, rappelle-t-il, les Mac représentent encore 33% du chiffres d'affaires d'Apple. Parmi les nouveautés de Lion:

  • Une gestion plus avancées des gestes multitouch (via le trackpad ou la magic mouse)
  • L'arrivée d'une App Store pour Mac avec des logiciels qu'on achète et installe en un clic (certaines seront prévues pour le plein écran)
  • Le launchpad, un écran spécial pour lancer les apps, très proche de celui de l'iPad, auquel on accède d'un simple geste

  • Un nouveau centre de contrôle qui propose un aperçu mieux organisé des applications ouvertes

 

Mac OS X Lion n'arrivera pas avant l'été 2011. En revanche, l'App Store pour Mac est prévue «dans les trois prochains mois». Le chat vidéo Facetime, lancé sur l'iPhone, s'élargit, lui, aux Macs dès aujourd'hui en version bêta. Les appels iPhone-Mac sont supportés.

Pour ceux qui rêvaient d'iMacs à écran tactile, il faudra en revanche repasser. «Cela fait de très jolies démos, mais dans la pratique, les écrans tactiles verticaux ne sont pas ergonomiques», selon Steve Jobs. «On a vite mal au bras». Pour utiliser ses doigts sur Mac, il faudra donc se contenter des accessoires Apple. 

La démonstration fut bien trop courte pour se faire un avis définitif. Il semble néanmoins qu'Apple souhaite orienter l'expérience de l'utilisateur vers une nouvelle direction: un chemin où les fenêtres disparaissent progressivement pour des applications en plein écran (comme dans iLife '11). Prochaine étape possible: une refonte du système de fichiers/répertoires, qui deviendrait une sorte de super base de données sur laquelle les applications se brancheraient. Pas sûr que ça plaise à tout le monde.