D’après un sondage effectué par le NPD Group, le smartphone le plus vendu au premier trimetre aux Etats-Unis n’est pas l’iPhone.

Le téléphone d’Apple n’est pas non plus second mais troisième, avec 21% des ventes.

Pour la première fois c’est la plateforme Android qui s’installe à la seconde place avec 28% des ventes. Le Número Uno est détenu par le BlackBerry, avec 36%. Notez que les chiffres de ventes sont ceux des particuliers, et pas des entreprises. Le score du BlackBerry est donc d’autant plus impressionnant. [BusinessWire]

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé