Le plan d'un abri sous-terrain de la société Vivos
Le plan d'un abri sous-terrain de la société Vivos - VIVOS

De notre correspondant à Los Angeles

982 jours, 8 heures, 37 minutes et 58 secondes restantes. Avant quoi? La fin du monde du 21 décembre 2012, évidemment. Inversion polaire, tempête solaire, guerre nucléaire, éruption du super volcan du Yellowstone, impact d'astéroïde... Faites votre choix: l'approche de la fin du cycle du calendrier maya alimente l'imagination d'Hollywood... et des entrepreneurs.

Ces dernières semaines, la société californienne Vivos crée son petit buzz dans les médias américains, avec des reportages notamment diffusés sur NBC et sur NPR (radio publique). Elle veut construire 20 bunkers sous-terrains, pouvant abriter 200 personnes chacun, avec assez de réserves pour survivre pendant un an à une catastrophe majeure. Coût? 10 millions de dollars l'unité, soit 50.000 dollars (35.000 euros) pour réserver sa place. Selon les médias américains, 1.000 personnes seraient déjà sur les rangs.

La vidéo –très anxiogène– montée par Vivos montre des plans un peu plus glamours que ceux imaginés dans L'Armée des douze singes ou le jeu vidéo Fallout. L'entreprise a commencé de construire un prototype à Barstow, en Californie, qui devrait être achevé cet automne. Au vu des images, il va falloir faire encore plusieurs voyages chez Ikéa pour meubler tout ça. A terme, l'abri disposera de ses propres générateurs, puits et autre douches anti-radiations.

Selon Vivos, les 200 occupants seraient co-propriétaires de leur bunker et pourront s'y réfugier dès que ça commence à chauffer. Comme le président américain, en somme. Sinon, il reste la possibilité d'acquérir un abri désaffecté de l'armée. Ou, pour ceux qui préféreraient prendre un peu de distance pendant les vacances de Noël 2012, de s'offrir un billet à 20 millions de dollars pour la Station spatiale internationale. En espérant que l'Apocalypse épargne la piste atterrissage de Cap Canaveral pour le retour.


Mots-clés :