Le logo de Facebook modifié
Le logo de Facebook modifié - DR/PHOTOMONTAGE

S. C.

Facebook sera bientôt synonyme de profits records. Le réseau social créé en 2004 par Mark Zuckerberg pourrait générer plus d’un milliard de dollars (733 millions d’euros) de revenus en 2010, selon des projections publiées mardi.

>> Lire notre analyse sur le modèle économique de Facebook.

Trois ans de croissance

Depuis trois ans, le site – qui revendique 400 millions d’utilisateurs - connaît une croissance insolente, doublant son chiffre d’affaires chaque année. «Il a terminé l’année 2008 avec 280 à 300 millions de dollars (205 à 220 millions d’euros). En 2009, les revenus de la société ont plutôt oscillé entre 600 et 700 millions de dollars (entre 439 et 512 millions d’euros)», selon Inside Facebook qui rappelle qu’en 2007, le réseau pesait tout juste150 millions de dollars (110 millions d’euros).

A ce rythme-là, la société devrait générer entre 1 et 1,1 milliard de dollars (entre 733 et 800 millions d’euros), selon les analystes. Ces très bons résultats s’expliquent par la politique d’ouverture à la publicité mise en place par Facebook, note The Guardian. Le quotidien britannique estime que l’année 2010 sera décisive pour le réseau social, objet de nombreuses controverses notamment au sujet du respect des données privées (à lire ici et ). «Ça passe ou ça casse», résume The Guardian qui voit en Facebook un nouveau géant potentiel sur le Net. Pas avant plusieurs années sans doute, Facebook étant encore (très) loin des résultats d’un Google (23,6 milliards en 2009).