Google a développé un algorithme qui leur permet de savoir quels sont les employés qui s’apprêtent selon toute vraisemblance à les quitter. Effrayant.

C’est une formule conçue pour permettre à une machine de fouiner dans ce qui se passe dans votre cerveau afin de déterminer vos intentions exactes --intentions dont vous n’avez peut-être même pas encore pris vous-même conscience-- et d’en informer l’entreprise afin qu’elle puisse prendre les mesures appropriées. Cette approche du type Pré-Crime n’a donc pas attendu le développement massif des interfaces flottant dans les airs ni le clonage de Tom Cruise pour se mettre au travail.

Google a développé cet algorithme en réaction aux départs de certains de ses meilleurs employés, mais ce n’est sans doute que le début: aujourd’hui un ordinateur parvient à savoir que vous allez partir, mais bientôt ce sera aussi une machine qui déterminera si cela vaut finalement la peine de vous embaucher. Avant de passer à la suite logique: déterminer si les gens ne devraient pas tous êtres virés. Définitivement. De la surface du globe. Et nous savons où tout cela a commencé. [WSJ]

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé