Grand Theft Auto IV
Grand Theft Auto IV - DR

Recueilli par Selim Miled & Simon Taisne

Alors que vient de sortir le dernier épisode de GTA, Ronan Giron, le webmaster de grandtheftauto.fr, le plus gros site de fans français de GTA (15 à 20.000 visiteurs par jour, un chiffre qui monte depuis l'annonce de la sortie de GTA IV), revient sur ce carton annoncé.

Que représente la série GTA dans le monde des jeux vidéo?

GTA est un des jeux les plus vendus au monde avec Les Sims de EA Games. Malgré son interdiction aux jeunes et très jeunes joueurs, on remarque que les GTA sont tellement aimés que ces jeunes joueurs sont amenés à y jouer «illégalement». Ils veulent pouvoir tester ce jeu tant idolâtré par les plus grands. Il y a quelques jours, on pouvait retrouver «GTA: San Andreas» (l’un des opus de la série, ndlr) dans le top des ventes de jeux vidéo sur PC. La sortie de GTA IV n’est sûrement pas étrangère à ce regain d’intérêt pour les épisodes précédents.

Rockstar Games (le développeur de GTA) a tellement réussi à imposer son style que l’on dit des jeux qui permettent une grande liberté d'action dans une ville sont «GTA-like». Ce n'est pas pour rien: tous les joueurs, confirmés ou non, connaissent le nom GTA (Grand Theft Auto).

Pourquoi est-ce que ce quatrième épisode est-il plus attendu que l'ont été les épisodes précédents?
Après la sortie de GTA III en 2002, des fans ont apporté des modifications à GTA sur PC. Ils l'ont par exemple rendu disponible en mode multi-joueurs. Ce n’est pas parfait en termes de synchronisation des joueurs et de jouabilité, et pourtant, des milliers de personnes se connectent pour jouer en réseau. En intégrant un mode multi-joueurs officiel à GTA IV, Rockstar Games pallie ce qui était considéré comme un manque dans la communauté des joueurs de GTA.

Une fois les villes des GTA explorées de fond en comble, on arrive à se lasser. Les fans se rattrapent alors en créant de nouveaux véhicules de toutes marques, du chariot élévateur à la Ferrari en passant par la BMW. Du coup, les joueurs attendent GTA IV comme le messie des GTA.

Est-ce que la concurrence des «GTA-like» est réelle ou n'y a-t-il vraiment aucun titre qui parvienne à rivaliser avec GTA?
Il y a beaucoup de jeux qui se disent concurrents de GTA mais aucun n'arrive à imposer son univers de jeu comme Rockstar Games l'a fait. L'histoire des GTA ne doit pas y être pour rien. Le premier opus a été interdit en France, en 1997, mais a très vite circulé sous les manteaux des joueurs et sur le Net.

Puis, des jeux comme Midtown Madness ou Driver sont sortis en 1999 en clamant que le joueur y était aussi libre que dans un GTA en 2D. Mais cette liberté s'est arrêtée au simple fait de pouvoir conduire
n'importe où dans la ville avec une même voiture. GTA III est alors arrivé sur le marché en proposant autant de liberté que les GTA en 2D (pouvoir sortir de voiture, tirer sur des piétons, commettre des infractions dans une liberté totale).

Les jeux actuels qui essaient de s'imposer comme concurrents de GTA ont toujours un retard assez impressionnant sur Rockstar Games, dont l’expérience dans ce domaine reste le meilleur atout.