Anne Hidalgo parle de Che Gevara comme une «icône militante et romantique» et se fait critiquer sur Twitter

DÉBAT Les mots utilisés par la maire de Paris pour qualifier le révolutionnaire, auquel la ville consacre une exposition, n’ont pas plu à tout le monde…

M.F

— 

La maire de Paris Anne Hidalgo. (Illustration)

La maire de Paris Anne Hidalgo. (Illustration) — SIPA

Nathalie Cardone déjà disait qu’il embrassait la brise. A l’occasion d’une exposition gratuite de la ville de Paris sur Che Gevara, la maire de Paris a tenu à rendre un hommage au révolutionnaire sur Twitter. « Avec l’exposition Le CHE à Paris, la capitale rend hommage à une figure de la révolution devenue une icône militante et romantique. A découvrir gratuitement à l’Hôtel de Ville de #Paris », tweete Anne Hidalgo en joignant une photo de l’expo avec cette citation du Che : « Il faut s’endurcir sans perdre la tendresse. »

L’utilisation des termes « une icône militante et romantique » pour évoquer l’homme, n’a pas vraiment été au goût de tous. De nombreux internautes, mais également des personnalités politiques ont vivement critiqué la ville Paris pour cette exposition et la maire pour ses propos.