Eric Schmidt, le président d'Alphabet (Google) va quitter ses fonctions

INTERNET Le dirigeant restera conseiller mais souhaite notamment se consacrer à la philanthropie...

P.B. avec AFP

— 

Eric Schmidt, aux côtés des cofondateurs de Google Sergey Brin et Larry Page en 2004.

Eric Schmidt, aux côtés des cofondateurs de Google Sergey Brin et Larry Page en 2004. — BEN MARGOT/AP/SIPA

Il avait été embauché comme baby-sitter en 2001. Eric Schmidt, président du conseil d’administration d’Alphabet, la maison-mère de Google, va quitter ses fonctions en janvier pour se consacrer à d’autres projets, notamment philanthropiques, a annoncé le groupe jeudi. Il a plutôt réussi sa mission : 13 ans après son introduction en Bourse, Google vaut aujourd’hui 740 milliards de dollars – c’est deuxième capitalisation du monde, derrière les 900 milliards de dollars d’Apple.

Ancien dirigeant de Sun Microsystem, Eric Schmidt, âgé de 62 ans, a été le CEO (directeur général) de Google entre 2001 et 2011. Il avait alors passé la main au cofondateur Larry Page, pour devenir président du Conseil d’administration.

Il veut se consacrer à sa fondation

« Depuis 2001, Eric nous apporte son expérience du monde de l’entreprise et son expertise en tant qu’ingénieur, ainsi que sa vision claire de l’avenir de la technologie », a déclaré le directeur général d’Alphabet, Larry Page, co-fondateur de Google, avec Sergey Brin, en 1998. « Dans la continuité de ses 17 ans au service de l’entreprise, il va désormais nous aider en tant que conseiller technique sur les sujets scientifiques et technologiques », a-t-il ajouté.

Les dirigeants d’Alphabet et de Google « pensent que le temps est venu pour qu’Alphabet évolue » vers cette transition, a commenté pour sa part Eric Schmidt. « Ces dernières années, j’ai consacré beaucoup de temps à des sujets scientifiques et technologiques, et à la philanthropie, et je compte m’y consacrer encore davantage », ajoute l’intéressé. Avec une fortune en actions estimée à 14 milliards de dollars, il devrait avoir les moyens de s’occuper.

Mots-clés :