Qui est Satoshi Nakamoto, le mystérieux créateur du bitcoin?

CRYPTO-MONNAIE Plusieurs hypothèses courent sur cette personne détentrice d’un million de bitcoins, soit 18 milliards de dollars…

O. P.-V.

— 

Le Bitcoin, une monnaie virtuelle (illustration).

Le Bitcoin, une monnaie virtuelle (illustration). — Sabrina Blanchard, Elise d'Epenoux AFP Vidéographie

Il posséderait 980.000 bitcoins, ce qui représente grosso modo 18 milliards de dollars au cours actuel de la cryptomonnaie, évaluée à plus de 18.000 dollars l’unité ce samedi. Moins de dix ans après avoir créé la plus célèbre des devises virtuelles, Satoshi Nakamoto est devenu l’un des êtres les plus riches au monde, et pourtant, personne (ou presque) ne connaît sa véritable identité.

« Bill Gates, premier trillionaire de l’histoire ? », titraient de nombreux médias début 2017, quand le bitcoin naviguait sous les 1000 dollars de valeur à l’unité. 11 mois plus tard, c’est au sujet de Nakamoto que la presse se pose désormais cette question. 20 Minutes fait le point sur l’inventeur du bitcoin.

>> A lire aussi : De record en record, jusqu’où peut grimper le bitcoin?

Même à la Maison du Bitcoin, dans le IIe arrondissement de Paris, lors de l’une des conférences hebdomadaires d’explication sur la monnaie, le directeur Manuel Valente avait rigolé à la question « qui est vraiment Satoshi Nakamoto ? ». Tout le monde la pose, personne ne sait.

Plus de traces depuis 2010

Commençons par les certitudes : Satoshi Nakamoto est un pseudonyme, et la ou les personnes qui se cachent derrière ne sont probablement pas japonaises. Sur bitcointalk, grand forum consacré à la cryptomonnaie qu’il avait lui-même créé, Nakamoto avait expliqué être né le 5 avril 1975, être japonais, avoir commencé à travailler sur le bitcoin en 2007, et avoir créé les premières unités de la monnaie en 2009, étant pendant un temps le seul « mineur » sur la blockchain (c’est-à-dire un créateur de bitcoins sur le réseau sécurisé, pour faire simple).

C’est à cette période qu’il amasse une quantité considérable de bitcoins, qui lui permettent aujourd’hui d’être milliardaire. Il n’a plus interagi sur bitcointalk depuis décembre 2010 et a indiqué six mois plus tard « être passé à autre chose ». Voilà pour le tour des maigres pistes fournies par le créateur du bitcoin lui-même. Reste les hypothèses, qui se multiplient ces dernières années. Listons les moins farfelues.

Nick Szabo

C’est la piste la plus crédible, quoique maintes fois démentie par Szabo lui-même. L’homme est un informaticien américain, créateur entre 1998 et 2005 d’une monnaie décentralisée, le bit gold, sorte d’ancêtre du bitcoin, puisqu’il fonctionnait sur le même principe sans avoir recueilli le même succès à l’époque. Plusieurs enquêtes de linguistes ont abouti à le désigner comme probable créateur du bitcoin en comparant son écriture à celle de Nakamoto. Il a assuré ne pas l’être dans un post de blog en 2011. Une enquête du New York Times en 2015 relance la rumeur : la journaliste prend des pincettes, mais écrit que « la plupart des preuves les plus convaincantes mènent à un homme américain reclus d’origine hongroise nommé Nick Szabo ». Nouveau démenti : « Toutes ces spéculations sont flatteuses, mais c’est faux, je ne suis pas Satoshi ».

Hal Finney

Une autre piste régulièrement évoquée mène à ce cryptographe mort de la maladie de Charcot le 28 août 2014. Il est le premier bénéficiaire d’une transaction en bitcoin, en janvier 2009. Un journaliste de Forbes avait également utilisé la comparaison linguistique pour conclure à des similitudes entre le style de Nakamoto et celui de Finney. Nick Szabo avait d’ailleurs indiqué dans sa note de blog de 2011 que Nakamoto pouvait tout aussi bien être Finney, qui s’était également penché avant tout le monde sur le système qui aboutira au bitcoin, dès 2004.

Dorian Nakamoto

Pour Newsweek, c’est lui. Bien qu’il y ait eu démenti encore une fois. D’origine japonaise, ce Californien sexagénaire avait assuré en 2014 à la journaliste auteure de l’article ne jamais avoir entendu parler du bitcoin. Son profil de libertarien (idéologie en phase avec la philosophie des cryptomonnaies), le fait que Satoshi Nakamoto soit son nom de naissance et son ancienne activité de cryptographe avait mis la journaliste sur la piste. Sauf que non, semble-t-il. Le lendemain de la parution de cet article, en 2014, un bref message était posté sur bitcointalk, émanant du compte officiel du créateur, pourtant en sourdine depuis décembre 2010 : « Je ne suis pas Dorian Nakamoto ». Mais son identifiant pourrait avoir été piraté.

Elon Musk

Là, c’est déjà potentiellement plus farfelu. Mais c’est aussi la dernière rumeur en date, et elle concerne une figure célèbre, celle du fondateur de Space X, dirigeant chez Tesla et ancien de PayPal. Un ancien stagiaire de Space X, Sahil Gupta, a écrit sur Medium le 22 novembre 2017 qu'« Elon Musk a probablement inventé le bitcoin ». mais sa théorie n’est pas très étayée : il aurait noté des tics de langage semblables à ceux de Nakamoto par écrit, ainsi que la logique selon lui qu’aurait eu Musk de créer une alternative au système bancaire au moment de la crise financière de 2008. Un peu léger, mais suffisant pour faire réagir l’inventeur sur Twitter, qui avait indiqué nonchalamment que la rumeur n’était « pas vraie. Un ami m’a envoyé un bout de bitcoin il y a quelques années mais je ne sais pas où est-ce qu’il est ».