C’est une première mondiale. Xiao Yi, un robot développé par la société chinoise iFlyTek et l’université Tsinghua de Pékin, a passé avec brio le concours de médecine en Chine, rapporte China Daily.

Il a obtenu une note de 456 sur 600, soit 96 points de plus que la note minimum requise et bien plus que la moyenne nationale.

Un an et demi d’étude acharnée

Le robot a, en outre, terminé le test en soixante minutes au lieu des dix heures accordées aux candidats humains. Et sans tricher bien sûr puisqu’il a été surveillé pour s’assurer qu’il ne se connectait pas à Internet et utilisait seulement les informations contenues dans sa mémoire interne.

Pour se préparer au concours, Xiao Yi a étudié pendant un an et demi. Il a compilé un million d’images, 53 ouvrages, deux millions de dossiers médicaux et 400.000 documents et rapports.

>> A lire aussi : Bordeaux: La ville pourrait accueillir la Robocup, coupe du monde de foot de robots, en 2020

Il va assister de vrais médecins partout en Chine

Fraîchement diplômé, le prototype va désormais pouvoir pratiquer sur de vrais patients, en aidant à établir des diagnostics et en participant à des missions de formation médicale aux côtés de médecins humains.

Il devrait être déployé dans toute la Chine dès mars 2018 et pourrait aider à lutter contre les déserts médicaux dans les zones les plus reculées de l’empire du Milieu. Les Chinois sont aujourd’hui en pointe en matière d’intelligence artificielle et ne cachent pas leur ambition de prendre le leadership mondial dans ce domaine d’ici à 2030.