Keakr: L’application qui fera de vous la nouvelle star des musiques urbaines

TALENT Partager, échanger, se révéler : avec l’application Keakr lancée par le rappeur et producteur Axiom, n’importe quel artiste peut faire entendre sa voix…

Christophe Séfrin

— 

Avec Keakr, toutes les musiques urbaines peuvent s'exprimer.

Avec Keakr, toutes les musiques urbaines peuvent s'exprimer. — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Yo Axiom ! En dégainant Keakr, le rappeur et producteur est devenu entrepreneur. Gratuite sur iOS et Android, cette application dont Luc Besson est l’investisseur historique se positionne comme un outil simple et ludique pour booster son talent.

Axiom, rappeur, beat maker, producteur et créateur de Keakr.
Axiom, rappeur, beat maker, producteur et créateur de Keakr. - DR

Axiom se souvient avoir été très tôt confronté à la transition des supports et l'idée de son appli vient de là. « On faisait nos sons sur des cassettes analogiques avec Pause/REC, puis on est passés au vinyl, au Mini-Disc et au CD, puis sont arrivés MySpace, Skyblog et Facebook. Il fallait une réponse digitale massive aux besoins des rappeurs, beat makers, danseurs, beat boxers, D’J et viewers, une communauté qui, en France, avoisine 5 millions de personnes. »

1.500 utilisateurs actifs

Pour « entrer dans le game », il suffit de s’inscrire, de choisir au moins une catégorie dans laquelle on souhaite s’exprimer (Rappr, Beatmakr, Singr, Slamr, Dancr, Beatboxr). On peut aussi être simple Validr (ou Viewer), autrement dit, spectateur. Ensuite, bienvenue dans une communauté riche de 1.500 utilisateurs actifs chaque jour, qui ont bénéficié depuis le lancement en avril dernier de Keakr de 4.700.000 vues…

 

« Ce sont des activistes, l’application progresse d’elle-même chaque jour », s’enthousiasme Axiom avec lequel une crew d’une vingtaine de personnes oeuvre en silence pour faire de Keakr un véritable tremplin communautaire pour les artistes. L’application est sortie en France, en Belgique, en Suisse, au Luxembourg, mais aussi à L.A., Atlanta. Elle va débouler en Afrique du Nord et au Canada.

Tremplin numérique

Pour enregistrer son clip, rien de plus simple : il suffit de choisir le mode « A Cap’» (comme « a cappella ») ou de sélectionner son instru parmi ceux proposés par d’autres utilisateurs. On se filme ensuite à l’œuvre tout en appliquant éventuellement l’un des 15 filtres proposés. Et l’on peut aussi se lancer dans des battles.

Les artistes peuvent participer à des battles.
Les artistes peuvent participer à des battles. - KEAKR

 

Très simple d’accès, déjà extrêmement abouti, ce nouveau tremplin numérique s’impose comme un véritable hub de découvertes, mais aussi, pour les artistes en devenir ou confirmés, l’endroit parfait pour essayer des sons, des voix, et recueillir les avis de leurs abonnés sur leurs beats. Bien vu ! Les enregistrements peuvent être publiés sur Facebook, YouTube, Twitter (et bientôt sur Instagram), envoyés par mail ou SMS. Grâce à Keakr, certains anonymes se sont déjà fait repérer.

>> A lire aussi : Le premier disque vinyle connecté entre en piste au Festival Son & Image

Ainsi, Demi-portion, Sado MC, Punchlyn, Jayel Flex, Sombre hero, ou Mkzoo se sont déjà distingués… « Keakr veut apporter les outils nécessaires à chaque étape de l’évolution de l’artiste », précise Axiom. Lequel travaille toujours pour aller plus loi. « Ça charbonne dur. Il faut questionner l’évidence et creuser les usages ». En un mot : continuer à « digger » (creuser).