Ils poussent comme des champignons. A Nice, un panneau nouveau d’affichage numérique double-face a commencé à être installé lundi. La capitale azuréenne est la première ville de France équipée de ce modèle conçu par l’afficheur publicitaire JCDecaux, grâce auquel le maire Christian Estrosi aura aussi sa « propre chaîne de télévision » dans l’espace public.

« L’installation n’a rien coûté à la ville, l’investissement est réalisé par JCDecaux. A 50 % ce sont des recettes pour JCDecaux […] et on nous laisse 50 % d’utilisation pour des messages que nous avons à diffuser. Ce qui nous permet d’avoir notre propre chaîne de télévision sur l’espace public et il y en aura 30 dans la ville », a exposé Christian Estrosi.

Borne Wifi et capteurs de pollution

Ce panneau nouvelle génération est le plus grand disponible sur le marché, deux mètres carrés, selon le fabricant. Il est équipé de capteurs de pollution, bruit, hygrométrie, UV, et d’une borne Wifi. « A l’étranger, on en trouve dans beaucoup de capitales mondiales, Londres et New York sont les plus emblématiques », a précisé Jean-Michel Geoffroy, directeur général de JCDecaux France. Le numérique permet une mise à jour immédiate, sans déplacer personne : « Cela permet aussi de parler à chaque quartier en fonction des sujets locaux », vante Jean-Michel Geoffroy.

JCDecaux équipe plus de la moitié des grandes villes de France, dont Nice depuis les années 1970. La société assure que le nouveau panneau, couplé à la réfection des 200 panneaux d’affichage classiques passés à l’éclairage Led, permet de réduire de 30 % la consommation électrique sur la même surface d’affichage à Nice.