Nostalgie, AOL va fermer sa messagerie AIM (mais ICQ existe encore)

WEB Après 20 ans d'existence, son nouveau propriétaire, Verizon, a annoncé la nouvelle vendredi...

P.B.

— 

Lancé en 1997 par AOL, le service de messagerie instantanée AIM va fermer le 15 décembre 2017.

Lancé en 1997 par AOL, le service de messagerie instantanée AIM va fermer le 15 décembre 2017. — 20 MINUTES

Ah, le petit bonhomme jaune. Fourni à la fin des années 90 avec le CD d’installation d’AOL, le service de messagerie instantanée AIM (AOL Instant Messenger) va définitivement fermer le 15 décembre. Verizon, qui a racheté AOL et Yahoo et les a fusionnés dans la filiale Oath, l’a annoncé vendredi.

Il s’agit d’une mort définitive : non seulement le logiciel ne sera plus disponible en téléchargement, mais la plateforme qui permet d’envoyer les messages sera déconnectée, et toutes les données des utilisateurs effacées, le 15 décembre.

Détrôné par les messageries mobiles

Première expérience « sociale » pour de nombreux internautes, AIM a été lancé en 1997 par AOL et est devenu le leader des messageries instantanées en Amérique du Nord. En Europe, il n’a jamais réussi à détrôner MSN et surtout ICQ, lancé en 1996, et qu’AOL a racheté deux ans plus tard.

Si MSN et AIM reposent désormais en paix, ICQ existe toujours. Racheté par le Russe Mail. Ru, ICQ continue d’être mis à jour, avec une nouvelle version lancée en 2016.

Pionniers du Web à l’ère des PC, ces services de chat ont tous raté le virage des smartphones. Tels des dinosaures inadaptés à leur nouvel environnement, ils se sont fait dépasser par les messageries WhatsApp et Facebook Messenger, qui comptent aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs mensuels. La sélection naturelle est impitoyable.

Mots-clés :