Selon le fabricant de GPS Garmin, c'est bleu pour les garçons, rose pour les filles. Le système de navigation dédié aux femmes, baptisé « Nüvi 250 Pink », est discret (149 g pour 9 mm d'épaisseur) et livré avec un étui assez chic. Comme la plupart des PND (Personal Navigation Device), il est simple d'emploi, mais se veut en plus « un produit fun », selon Guillaume Noblet, directeur commercial chez le numéro deux européen de la navigation. Bénéficiant de modes auto/vélo/piéton et faisant office de visionneuse photos, le 250 Pink dispose d'un écran tactile de 3,5" (8,9 cm) et d'une cartographie européenne Navteq. Celle-ci incorpore 1,5 million de points d'intérêt, parmi lesquels les distributeurs de billets font figure de nouveautés. Les radars sont inclus. Un bon GPS d'entrée de gamme qui ressemble comme une soeur, hormis la couleur, au Nüvi 250 Europe. Mais le 250 Pink est vendu 169 euros, soit 40 euros de moins que son jumeau, alors que sa cartographie est plus récente. L'explication ? Garmin espère profiter de la Saint-Valentin pour tailler des croupières à ses concurrents et devenir en France « un gros concurrent de TomTom », le leader historique du secteur. Surtout, il compte occuper le terrain pendant la période de ventes souvent creuse entre Noël et Pâques.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.