VIDEO. Cyberattaque: Comment éviter à votre ordinateur d'être infecté?

PIRATAGE Depuis vendredi 12 mai, le monde doit faire face à une vague d’attaques informatiques. Elle rappelle qu’il ne faut pas négliger la sécurité de vos ordinateurs…

Marie de Fournas

— 

Paris le 15 avril 2012. Illustration hacker pirate informatique. Ligne s de code. Programme. Ordinateur portable.

Paris le 15 avril 2012. Illustration hacker pirate informatique. Ligne s de code. Programme. Ordinateur portable. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Des dizaines d’entreprises et d’organisations à travers le monde ont été touchées ce vendredi par une cyberattaque massive. Pour l’Office européen des polices Europol, il s’agit d’ une attaque « d’un niveau sans précédent ». Des dizaines de milliers d’ordinateurs dans une centaine de pays ont été hackés.

Parmi eux, le constructeur Renault et des hôpitaux britanniques ont été infectés. Tous ont été infectés par un logiciel de rançon qui les menace de supprimer leurs dossiers. Face à cette vague d’attaques, plusieurs autorités ont publié des messages afin de rappeler aux particuliers comment protéger au mieux leurs ordinateurs.

>>À lire aussi: Qu’est-ce qu’un «logiciel de rançon», l’outil utilisé dans l’attaque informatique mondiale de vendredi?

Ayez un antivirus

Europol a publié une liste de choses à faire et à ne pas faire. L’Office rappelle qu’il est important de télécharger un antivirus uniquement sur des sites internet fiables. Celui-ci doit également être régulièrement mis à jour. N’utilisez pas une version piratée, même si sa gratuité est plus alléchante.

Ne cliquez pas sur n’importe quoi

Europol insiste également sur le fait qu’il ne faut surtout pas cliquer sur les liens, les bannières ou les publicités intempestives qui peuvent apparaître lors de votre navigation. À ce même titre, il est fortement déconseillé d’ouvrir un mail d’un inconnu et encore plus de cliquer sur un lien contenu dans celui-ci. Ils peuvent contenir des virus qui se téléchargeront automatiquement sur votre PC.

Soyez prévoyant

Il est important « d’effectuer une sauvegarde générale des données de votre ordinateur. Et il faut faire en sorte que, lorsque la sauvegarde a été effectuée, par exemple sur un disque externe, que ce disque ne reste pas branché sur votre ordinateur. De manière à ce que, si le virus venait à arriver, qu’il ne puisse pas infecter également le disque branché", conseille Olivier Bogaert, commissaire belge à la Computer Crime Unit, interrogé par RTL. be.

Mettez à jour Windows

L’attaque massive qui dure depuis vendredi serait liée à une faille de sécurité de Windows. Le groupe s’est donc empressé de mettre en place des mises à jour afin de boucher cette faille. Windows conseille tout d’abord de redémarrer son ordinateur et de mettre à jour son système d’exploitation. La mise à jour est souvent automatique. Sinon les explications précises ici.

Pensez également à mettre à jour vos navigateurs internet et vos applications. Elles sont un point d’entrée pour les pirates.

Quand c’est trop tard

Malheureusement, votre ordinateur est déjà infecté. Le ministère américain de la Sécurité intérieure encourage particuliers et organisations « à ne pas payer la rançon car cela ne garantit pas que l’accès aux données sera restauré ».

Afin de ne pas empirer la situation, déconnectez votre PC d’internet. N’y connectez aucune clef USB ou disque dur externe.

Seule solution : tentez une restauration de vos données. Si cela n’est pas possible, la meilleure solution est de s’orienter vers un spécialiste.