VIDEO. Etats-Unis: Le verdict impitoyable des Simpsons sur les 100 premiers jours de Trump

WEB Un avant-goût de l'épisode qui sera diffusé dimanche, dévoilé sur le compte Twitter des Simpsons, fait la joie des internautes...

N. Se. avec AFP

— 

Les cheveux de Trump, moqués par les Simpsons

Les cheveux de Trump, moqués par les Simpsons — capture

Mercredi, la mythique série animée « Les Simpsons » postait sur son compte Twitter 84 secondes de l’épisode dédié aux 100 premiers jours de la présidence de Donald Trump. Cet avant-goût savoureux, fidèle à l’esprit satirique de la série diffusée sur Fox, est instantanément devenu viral : 5 millions de vues sur YouTube vendredi et près de 12.000 retweets.

Très inspirés par le nouveau président américain, « Les Simpsons » se moquent de Trump et de ses vices à la perfection. La vidéo démarre dans une Maison Blanche sinistre une nuit d’orage, où l’on peut voir le porte-parole de l’exécutif Sean Spicer pendu dans la salle de presse avec un panneau « je démissionne » autour du cou. « Je ne le remplacerai pas ! », lance la conseillère du président Kellyanne Conway, prenant la fuite en découvrant le cadavre.

Pendant ce temps, Trump est assis sur son lit en pyjama rose, son smartphone en main, entouré d’un livre de l’ex-présentateur de la chaîne conservatrice Fox News Bill O’Reilly, et d’un « Guide de la Floride avec seulement 10 millions de dollars par jour ».
« Cent jours dans la fonction, j’ai tant accompli. J’ai fait baisser mon handicap de golf, mon compte Twitter a 700 abonnés de plus », énumère-t-il pendant qu’un teckel qui lui sert de perruque tourne en rond sur sa tête.

>> A lire aussi : VIDEO. Donald Trump dit regretter sa vie d'avant

« Voilà un projet de loi à lire immédiatement. Ça abaisse les impôts seulement pour les républicains », implore un assistant. « Fox News ne peut pas le lire ? Je regarderai ce qu’ils disent », répond le richissime homme d’affaires, avant de tourner son regard vers la télévision où sa fille aînée Ivanka est devenue juge de la Cour suprême et y fait la promotion de sa ligne vestimentaire.

Ce teaser souligne que 6,8 % du mandat à la Maison Blanche de Donald Trump sont déjà écoulés. A se demander ce que réservent les 93,2 % restant, semble insinuer la série légendaire qui avait notamment prédit dès l’an 2000 dans un épisode, que Trump serait élu à la présidence.