Royaume-Uni: Des enchères d'art érotique dépassent les 6 millions d'euros à Londres

EMPLOI Plus de la moitié des 150 objets du catalogue « Erotica : passion & desire » ont dépassé leur prix d’estimation…

20 Minutes avec agences

— 

La Grande Névrose de Jacques Loysel est partie pour 1,8 million de livres lors d'une vente d'objets érotiques qui s'est tenue à Londres, le jeudi 16 février 2017.

La Grande Névrose de Jacques Loysel est partie pour 1,8 million de livres lors d'une vente d'objets érotiques qui s'est tenue à Londres, le jeudi 16 février 2017. — CATERS NEWS AGENCY/SIPA

Près de 5,3 millions de livres, soit 6,2 millions d’euros. Tel est la somme récoltée lors de la vente aux enchères autour des thèmes de l’érotisme, du sexe et de l’amour qui s’est déroulée ce jeudi à Londres (Royaume-Uni).

« La Grande Névrose », vedette de la vente

Selon la maison Sotheby’s, organisatrice de l’événement, plus de la moitié des 150 objets du catalogue « Erotica : passion & desire » ont dépassé leur prix d’estimation.

La Grande Névrose, un marbre blanc de Jacques Loysel réalisé à la fin du 19e siècle et qui apparaissait pour la première fois sur le marché, est partie pour 1,8 million de livres, soit plus de dix fois son prix estimé. Vedette de la vente, la sculpture représente un corps féminin nu tendu à l’extrême.

Akt (Nude), un dessin d’Egon Schiele, a atteint 224.750 livres alors qu’une œuvre de l’autre géant autrichien Gustav Klimt est partie pour 175.000 livres.

Sculptures osées, estampes érotiques

La vente proposait également des sculptures romaines osées, des photos explicites de Helmut Newton, Robert Mapplethorpe ou Man Ray, d’anciennes miniatures indiennes et estampes japonaises érotiques. Mais aussi un extravagant lit en acajou surmonté d’une femme nue ou encore Ménage à trois, une table ronde soutenue par quatre imposants pieds en forme de pénis.