CES 2017: Le grand huit des innovations auxquelles on ne s’attendait pas

HIGH-TECH La grand-messe de l’électronique Consumer Electronic Show bat son plein à Las Vegas jusqu’à dimanche soir. Parmi les milliers de nouveautés, certaines nous retournent la tête…

Christophe Séfrin

— 

Le CES de Las Vegas, lieu de tous les possibles.

Le CES de Las Vegas, lieu de tous les possibles. — BOSCH

3.800 exposants, 170.000 visiteurs, 6.500 journalistes, 150 pays représentés, 224 start-up françaises… et des milliers de nouveautés annonciatrices d’un futur techno toujours plus exaltant. « 20 Minutes » vous dévoile celles qui vont vous faire tourner la tête…

1 - Des commandes holographiques au volant chez BMW

Pas certain que la carrosserie de la voiture de demain sera en bois, comme le rêve BMW avec son concept car i Inside Future, mais les commandes de son tableau de bord pourront être holographiques avec le système HoloActive Touch.

Le concept car i Inside Future de BMW.
Le concept car i Inside Future de BMW. - BMW

 

Le conducteur baignera donc dans un habitacle avec des fonctions virtualisées qu’il suffira d’activer par le geste. Pas de problème pour lâcher le volant : le véhicule sera évidemment autonome.

HoloActive Touch, le système de commandes holographiques signé BMW.
HoloActive Touch, le système de commandes holographiques signé BMW. - BMW

 

D’ici là, ce sont les commandes vocales qui risquent de prendre la route, les futures voitures de BMW embarquant le système Cortana de Microsoft.

>> A lire aussi : CES 2017: BMW va tester 40 voitures autonomes sur les routes cette année

2 - Le premier casque VR qui coupe les fils chez Intel

Avec son Project Alloy, développé avec la société Hype VR, Intel a présenté le premier casque de réalité virtuelle autonome, sans les câbles encombrants qui jusqu’alors le relayaient à un PC ou à une console de jeux vidéo.

Le Project Alloy d'Intel.
Le Project Alloy d'Intel. - INTEL

 

Disponible pour les développeurs au second semestre 2017, ce casque inaugure également la « réalité mixte ». Celle-ci permet à l’utilisateur d’interagir avec des éléments du monde réel tout en étant plongé dans un univers virtuel.

3 - Un mini-robot pour piloter la maison connectée avec LG

Mignon tout plein, le Hub Robot présenté par LG symbolise à lui seul l’invasion de l’intelligence artificielle d’ores et déjà programmée dans nos intérieurs.

Le Hub Robot d'LG.
Le Hub Robot d'LG. - LG

 

Hub Robot reconnaît chaque membre de la famille, connaît le contenu de votre réfrigérateur, peut monter la température du chauffage à la demande, etc. Comme d’autres solutions, il intègre le système Alexa d’Amazon. Un écran lui fait office de visage. Des informations peuvent s’y afficher, mais aussi des émotions.

 

4 - Un PC multi-écran 4K qui nous fait le grand jeu chez Razer

Pas un, ni deux, mais trois écrans de 17,3 pouces en 4K ! Razer a profité du CES pour dévoiler Project Valerie. Ce PC portable intégrant trois moniteurs offre ainsi une surface d’affichage de 11520 x 2160 pixels, du jamais vu !

 

Il est évidemment dédié aux fondus de jeux vidéo, mais aussi aux créatifs. Une fois les écrans (montés sur charnières en aluminium) refermés, la machine est simplement deux fois plus épaisse qu’un PC portable (3,6 cm), mais pèse quand même 5,4 kg.

Project Valerie, le PC triple-écrans de Razer.
Project Valerie, le PC triple-écrans de Razer. - RAZER

 

Aucun prix ni date de lancement n’ont été indiqués par Razer.

5 - Une barre de son à porter autour du cou pour JBL

Indissociable de votre futur casque de réalité virtuelle, Soundgear de JBL est une barre de son à 360° qui se porte autour du cou.

Soundgear, la barre de son tour de cou de JBL.
Soundgear, la barre de son tour de cou de JBL. - HARMAN

 

Communicant en Bluetooth avec un smartphone ou une tablette, elle est également équipée d’un micro avec système de réduction de bruit ambiant pour jouer en réseau ou simplement passer des appels. Anti-dérapante sur les vêtements, la Soundgear offre selon JBL une autonomie de 6 heures. Elle sera disponible pour l’été 2017 à environ 200 euros.

6 - Le premier capteur nomade pour mesurer la qualité de l’air avec Flow

Un gadget ? Plus maintenant au regard des nuages de particules fines qui se sont récemment abattus en France et notamment dans la vallée de l’Arve, en Haute-Savoie. Développé par la start-up Plume Labs, Flow est un capteur nomade de qualité de l’air.

Flow, le premier capteur nomade de qualité de l'air imaginé par Flow.
Flow, le premier capteur nomade de qualité de l'air imaginé par Flow. - FLOW

 

Alors qu’il mesure les taux de particules fines, d’oxides d’azote, d’ozone, et de composés organiques présents dans l’air, son application propose, notamment pour les piétons et les cyclistes, des itinéraires pour échapper à la pollution… Actuellement en phase de bêtatest à Londres, Flow devrait bénéficier d’une campagne de précommande au printemps pour être commercialisé au second semestre 2017. Mais son prix n’a pas encore été fixé.

>> A lire aussi : CES 2017: Sept conseils des vieux loups de la high-tech aux jeunes pousses de la French Tech

7 - Le premier vélo fonctionnel imprimé en métal et en 3D par Sculpteo

Enfourché par François Fillon, le candidat de la droite et du centre à l’élection présidentielle lors de sa visite sur le CES, ce vélo est imprimé en 3D par la firme française Sculpteo. Et il est fonctionnel.

Le premier vélo métallique et fonctionnel imprimé en 3D par Sculpteo.
Le premier vélo métallique et fonctionnel imprimé en 3D par Sculpteo. - SCULPTEO

 

Particularité : il est en métal et non en matière plastique comme on aurait pu l’imaginer. Il symbolise l’avancée de l’impression en 3D à base de métal, désormais rendue possible dans une douzaine de matériaux (acier, titane, aluminium…). Un signe pour les industriels qui pourront à l’avenir réaliser simplement et rapidement des prototypes 30 % moins chers qu’actuellement, selon Sculpteo. Ici, la réalisation du vélo Sculpteo a coûté 5.000 euros. A partir du lundi 9 janvier, ses designers l’utiliseront pour relier Las Vegas à San Francisco, soit une distance de 800 km.

8 - Le lit intelligent anti-ronflements avec Sleep Number

Présenté par le spécialiste de la literie Sleep Number, le 360 Smart Bed est le premier lit intelligent. Equipé de capteurs biométriques, il s’adapte en temps réel son confort, dès que l’on y change de position, que l’on se retourne, etc.

Smart Bed, le lit intelligent par Sleep Number.
Smart Bed, le lit intelligent par Sleep Number. - SLEEP NUMBER

 

Equipé d’un détecteur de ronflements, le lit surélève légèrement le matelas de la personne bruyante pour que sa respiration redevienne discrète. En outre, le 360 SmartBed est équipé d’un système de chauffage pour les pieds, qui se met en route automatiquement, ainsi que d’un réveil intelligent (ne fonctionnant que dans une phase de sommeil léger) à programmer depuis une application. Le 360 Smart Bed sera disponible mi-2017.