VIDEO. Avec son écran quasi intégral, le Xiaomi Mi Mix donne un coup de vieux monumental à l’iPhone 7

TECHNOLOGIE Malheureusement, le smartphone de Xiaomi ne sera vendu qu'en Chine...

Philippe Berry

— 

Le Mi Mix, de Xiaomi, sera vendu en Chine à un prix avoisinant les 500 euros.

Le Mi Mix, de Xiaomi, sera vendu en Chine à un prix avoisinant les 500 euros. — XIAOMI

Oh, douce ironie. Après avoir copié pendant longtemps Apple et Samsung, le chinois Xiaomi vient de dévoiler un smartphone qui enterre la concurrence avec un design futuriste renversant. Le Mi Mix propose un effet un écran presque « edgeless » (sans bords) qui occupe plus de 91 % de la façade avant. Certes, Sharp l’a fait le premier en 2014 avec l’Aquos Crystal, mais Xiaomi et le designer français Philippe Stark se sont surpassés. Comme le Mi 5 Pro, le Mix propose un châssis en céramique capable de résister à une scie à métaux ou à une perceuse, sans une éraflure.

Dans un premier temps, Xiaomi a présenté son smartphone comme un « concept ». Mais ensuite, l’entreprise a indiqué qu’il serait vendu en Chine (sans doute avec un stock assez limité) d’ici à la fin de l’année à un prix avoisinant les 500 euros. Malheureusement, contrairement au Mi Note 2, il n’embarque pas de radio compatible avec la 4G LTE française.

A ce tarif, le Mix n’a rien à envier au Google Pixel, avec le même processeur Snapdragon 821, 4 Go de Ram, 128 Go de mémoire et un appareil photo de 16 mégapixels. Surtout, en faisant disparaître les bords sur les côtés et au-dessus, il possède presque les mêmes mensurations que l’iPhone 7 Plus mais avec un écran de 6,4 pouces contre 5,5 à Apple. Xiaomi en est fier, son smartphone offre un ratio écran-chassis de 91,3 %, contre 67,7 % pour l’iPhone 7 Plus.

Disparition du haut-parleur et du capteur de proximité

Faire disparaître les bords pose deux problèmes majeurs : où mettre le haut-parleur pour l’oreille et le capteur de proximité. La réponse de Xiaomi ? Il suffit de les supprimer. Le Mix utilise un système piézoélectrique : les vibrations du son se propagent au châssis en céramique et il suffit de coller l’oreille n’importe où sur l’écran pour entendre.

Débauché de Google, Hugo Barra, vice-président en charge de l’international, promet que le son est d’excellente qualité et qu’un voisin ne peut pas entendre votre conversation. Xiaomi a enfin remplacé le capteur de proximité à infrarouges par une solution utilisant les ultrasons. Bref, ce Mix n’est pas qu’un coup esthétique : il embarque également des avancées technologiques qu’on retrouvera sans doute dans de nombreux smartphones en 2017. Your turn, Apple.

Mots-clés :