L’internaute européen vieillit, mais il est actif

INTERNET – La majorité des utilisateurs du Web ont plus de …

M.N

— 

Battant en brèche les idées reçues sur les "has been" du numérique, les seniors internautes commencent à investir la blogosphère, un phénomène encore timide mais qui pourrait monter en puissance avec les départs massifs en retraite du "papy-boom".

Battant en brèche les idées reçues sur les "has been" du numérique, les seniors internautes commencent à investir la blogosphère, un phénomène encore timide mais qui pourrait monter en puissance avec les départs massifs en retraite du "papy-boom". — Fred Dufour AFP/Archives

La population européenne prend de l’âge. Alors quoi de plus normal de voir l’âge moyen de l’internaute prendre la pente ascendante. Un chiffre: 68% des Européens, coutumiers de la Toile, ont plus de 55 ans. Et cette tendance va en s’accélérant: le nombre des internautes de plus de 55 ans ont augmenté de 26% en un an alors que dans le même temps la population connecté a progressé de 14%. Cette catégorie, les internautes grisonnants, navigue environ 9 heures par semaine — 8,8 exactement selon l’étude (1). Ce qui fait dire à l’European Interactive Advertising Association, l’auteur de l’enquête, que «le Web n’est plus le territoire exclusif des jeunes».

Des achats mais pas de jeux

Et que vont visiter les seniors de la Toile? Des sites liés au loisirs, principalement les voyagistes et les portails qui vendent toutes sortes de billets (train, avion). Lorsqu’ils sont connectés, 60% des seniors vont sur les sites de voyagistes, soit 7% en plus que la moyenne des internautes européens. Toujours dans le volet commerce en ligne, l’étude montre que les seniors se fournissent en bien de consommation de plus en plus sur la Toile: 74% des plus de 55 ans achètent en moyenne 7 produits par mois et dépensent 830 euros pour une période de six mois — contre 730 euros pour la moyenne des internautes. Et dernière catégorie de portails qui attirent les plus de 55 ans: les sites d’informations, deux tiers des seniors vont y s’informer sur l’actualité. Pour eux, Internet rime avec gain de temps. Ils sont 53% à organiser leurs différentes activités sur des outils en ligne. Tout cela explique leur faible intérêt pour les sites proposant des jeux en ligne.

(1) Enquête réalisée au téléphone en septembre 2006 auprès de 7.036 internautes européens (France, Espagne, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, pays scandinaves)

Mots-clés :

Aucun mot-clé.