Deux étudiants de Washington ont mis au point un gant capable de traduire le langage des signes
Deux étudiants de Washington ont mis au point un gant capable de traduire le langage des signes - 20 Minutes / Lemelson MIT

Deux étudiants de l’université de Washington, Thomas Pryor et Navid Azodi, ont mis au point des gants capables de retranscrire à l’oral ou en texte la langue des signes.

Le système, baptisé SignAloud, repose sur des capteurs de mouvement installés dans les gants, explique le site américain BuzzFeed.

Un prototype mis au point pour 100 dollars

Les gestes de l’utilisateur sont analysés avant d’être envoyés à un ordinateur grâce à une connexion Bluetooth. Ils sont ensuite traduits en texte ou l’oral. Le système devrait bientôt être également disponible via un téléphone portable.

Le programme mis au point par Thomas, ne fonctionne pour le moment qu’en anglais. Les deux garçons disent n’avoir eu besoin que de 100 dollars pour mettre au point leur prototype, qui ne « connaît » pour l’heure qu’une dizaine de mots.

Les deux étudiants espèrent ainsi donner la possibilité à tous de communiquer plus facilement.

Mots-clés :