Le lit connecté Rise de iFit veille sur la qualité du sommeil et aide à éviter les ronflements.
Le lit connecté Rise de iFit veille sur la qualité du sommeil et aide à éviter les ronflements. - IFIT

Zzzzz… Les dernières innovations – dont de nombreuses dévoilées au récent salon de l’électronique CES de Las Vegas — ouvrent les portes de nos chambres à coucher au monde des objets connectés.

1. Le lit connecté Rise

Bardé de capteurs, ce lit 2.0 signé iFit analyse en permanence la qualité de votre sommeil en évaluant la fréquence cardiaque, le rythme respiratoire, la température et les mouvements du dormeur. L’application iFit se charge de compiler ces informations et de les interpréter. Astucieux : en cas de ronflement, le Rise s’incline légèrement pour garantir à son utilisateur une meilleure qualité de respiration.

 

Si l’on se met à ronfler, le lit s’incline pour nous aider à retrouver une respiration normale. - IFIT

 

Et sur le flanc du lit, des ports USB sont même prévus pour recharger son smartphone durant la nuit ! iFit ne communique pas encore de date de disponibilité ni de prix sur son smart bed.

2. Les écouteurs nocturnes Bedphones

S’endormir avec de la musique dans les oreilles sans incommoder son partenaire ? Impossible avec un casque audio classique, mais possible avec les Bedphones.

 

Les écouteurs Bedphones nous aident à nous endormir en musique. - BEDPHONES

 

Sur la base d’un casque intra auriculaires tour d’oreilles, les concepteurs new-yorkais des Bedphones ont développé ces écouteurs ultraplats qui peuvent rester dans les oreilles toute la nuit. Une application se charge de couper la musique dès que le casque a détecté que vous vous êtes endormi. 60 dollars sur amazon.us et 70 euros sur amazon.uk.

3. Le protège doudou chouette Oliba

Nommée Oliba, cette petite chouette issue de la French Tech s’accroche au doudou des tout-petits. But : les rassurer. Connectée en Bluetooth 4.0 (désactivable), Oliba permet de retrouver le doudou perdu en déclenchant une sonnerie depuis le smartphone de papa ou maman. Réciproquement, la choupi-chouette alerte le smartphone si elle s’en éloigne de plus de 50 mètre. Fini le drame de la peluche égarée !

 

L’application liée offre quelques bonus : paramétrage d’une petite lumière, lecture d’une histoire, d’une chansonnette… Le papa ou la maman peuvent même y enregistrer un message ou un conte qui sera lu à leur progéniture à sa demande. Oliba vient de boucler son financement participatif sur Indiegogo en levant 32.274 dollars. Livraisons prévues en juin pour un prix inférieur à 50 euros.

4. Le réveil olfactif SensorWake

Nous aider à sortir des bras de Morphée non plus à l’aide d’un bruit strident, mais d’une odeur délicate, c’est le pari (gagnant) de SensorWake. Développé par Guillaume Rolland, un inventeur de 18 ans originaire de Compiègne, ce diffuseur de parfum à l’aide de capsules sans solvant (et recyclables) est supposé vous réveiller en moins de 2 minutes.

Un étudiant français a développé SensorWake, un réveil olfactif bientôt commercialisé. - SENSORWAKE

 

Au choix des odeurs de café, de croissant, mais aussi de… dollars pour les business men ! 85 euros en précommande avec un pack de 3 odeurs sur le site du constructeur.

5. Le réveil intelligent Bonjour

La start-up française Holî vient de dévoiler lau CES de Las Vegas le prototype de Bonjour, son réveil intelligent. Selon les choix de l’utilisateur, Bonjour réveille en musique, avec une lumière ou avec la voix d’une personne (qui aura enregistré son « Bonjour »).

 

Encore à l’état de prototype, le réveil intelligent Bonjour de Holî tiendra compte de la circulation pour adapter son heure de réveil. - HOLI

 

Connecté, Bonjour adapte son heure de réveil en croisant les informations de l’agenda iOS ou Android de son utilisateur, les conditions de circulation routière et même la météo. Et bon point : Bonjour est compatible avec d’autres objets connectés de la maison : les thermostats Nest ou Netamo, les ampoules Hue de Philips. Bonjour sera proposé en financement participatif sur Kickstarter en avril. Premières livraisons à Noël 2016 pour un prix public inférieur à 200 euros.

6. Le sex-toy littéraire Little Bird

Lancé au dernier salon CES de Las Vegas et désormais en vente, ce sextoy développé par de B-Sensory (en rose framboise, bleu lagon et vert mojito) associe des vibrations à des lectures érotiques. Développé par Christel Le Coq, une entrepreneuse bretonne elle-même amatrice de livres coquins, Little Bird communique en Bluetooth avec un smartphone ou une tablette sur laquelle a été installée une application de lecture.

 

Selon la créatrice, une secousse, une caresse ou un souffle sur l’écran déclenche les vibrations souhaitées par l’auteur. Mais un partenaire peut aussi prendre « la main » sur le terminal mobile qui agira… comme une télécommande. A venir : des sous-vêtements connectés pour les zhommes !

 

Mots-clés :