La Chine censure déjà Alphabet

HIGH TECH Impossible pour les internautes d'accéder au site de l'entité qui chapeaute désormais Google... 

20 Minutes avec AFP

— 

Le drapeau de la Chine

Le drapeau de la Chine — Chameleons Eye/REX/REX/SIPA

La Chine n’a pas attendu 24 heures pour bloquer Alphabet. Le site de la nouvelle entreprise, dont Google est l’une des filiales, est inaccessible aux internautes. Il faut dire que la firme californienne et le gouvernement chinois entretiennent des relations conflictuelles.

Google s’était d’ailleurs retiré de la Chine continentale en 2010 en dénonçant la censure. Pékin et Google ont par la suite entretenu une relation mouvementée. Là encore, la censure numérique très forte exercée par l’Etat a frappé. Quelque 120 titres jugés immoraux par le plus haut niveau de l’Etat ont ainsi été bloqués.

L’info largement citée dans les médias

Si le gouvernement surveille les internets, la presse chinoise a abondamment commenté la restructuration de la société Google, notamment dans le Quotidien du Peuple, l’organe du parti communiste.

Pengpai, -Le Papier-, un site d’informations sous contrôle étatique, s’est même intéressé à l’adresse url du site,-www.abc.xyz-, saluant son côté « non conventionnel ». L’an dernier, la messagerie gmail est devenue inaccessible en Chine. Mais Android, un système d’exploitation pour smartphones développé par Google, y reste très populaire.

Mots-clés :