Oculus va réaliser des films pour ses casques en réalité virtuelle

CINEMA La société, qui développe des casques de vision en réalité virtuelle, va produire des long métrages…

B.C.

— 

Des joueurs utilisent des casques de réalité virtuelle Oculus lors du Salon des Jeux vidéos à Paris, le 1er novembre 2014 à Paris

Des joueurs utilisent des casques de réalité virtuelle Oculus lors du Salon des Jeux vidéos à Paris, le 1er novembre 2014 à Paris — Joel Saget AFP

Oculus avait déjà un œil sur le cinéma. Elle a désormais les mains dedans. La société, rachetée par Facebook, a créé une branche, baptisée Oculus Story Studio, qui sera chargé de produire des films de cinéma en réalité virtuelle. Ces longs-métrages sont destinés à être «diffusés» dans les casques développés par Oculus depuis plusieurs mois.

Pour l’instant, les studios d’Oculus ne comptent qu’une dizaine d’employés mais sont appelés à se développer, affirme la société. Les films seront destinés aux casques de dernière génération, Crescent Bay. Pour allécher les cinéphiles, un premier court-métrage, Lost, a été dévoilé au festival de Sundance. Ces cinq minutes réalisées par Saschka Unseld, transfuge de Pixar, ont bluffé les utilisateurs.

Le spectateur regarde où il veut

Outre un effet 3D, les films d’Oculus permettront au spectateur d’agir sur le déroulement de l’histoire. Parmi les nombreuses possibilités d’interaction, le spectateur pourra évidemment choisir de regarder dans la direction qui lui chante pendant le film.

Oculus a affirmé que la création de ces studios est une conséquence du refus des grands studios hollywoodiens de développer des films pour leurs casques. La société envoie aussi un message aux studios de jeux vidéo qui, pour certains, traînent la patte et refusent de créer des jeux pour le casque Oculus.