Les premiers codes source de Microsoft pleins de «fuck» et de poésie

POESIE INFORMATIQUE Les développeurs ont laissé des trésors pour l’humanité dans le code de l’ancêtre de Windows, dont la première version date de 1981…

M.C.

— 

Boîte originale de MS DOS, l'ancêtre de Windows.

Boîte originale de MS DOS, l'ancêtre de Windows. — microsoft

«DIR C:\TEMP /S /P /W»… Les utilisateurs de MS DOS, le premier système d’exploitation de Microsoft étaient familiarisés avec les commandes les plus absconses. Moins avec les «fuck» et autre poésies dont est parsemé le code source du logiciel.

Mardi, Microsoft a publié le code source de deux des premières versions de MS DOS (l’ancêtre de Windows) et de Microsoft Word pour Windows, des programmes des années 1980, en partenariat avec le musée de l’histoire de l’informatique de Mountain View, en Californie. L’occasion de quelques trouvailles cocasse, dont Leon Zandman, un développeur qui a épluché le code, a publié quelques extraits sur son compte Twitter.

«Parce que nous sommes des dieux»

Les lignes de commentaire (qui étaient donc invisibles par l’utilisateur) sont remplies de blagues, d’easter eggs, ou de fanfaronnades bon enfant: «Codé en inline, parce que nous sommes des dieux», peut-on ainsi lire, ou encore «another_fucking_out_of_range_jump» («un autre put… de saut hors limites»).

 

 

«Grâce au Musée de l’histoire de l’informatique, ces importants morceaux de code source seront préservés et rendus accessible à la communauté pour la recherche historique et technique», souligne très sérieusement Microsoft sur son blog. Littéraire aussi: le code de Microsoft Word contient quelques lignes de Hamlet de Shakespeare, «un verbatim préservé pour l’humanité» attribué familièrement à «Bill «Shake» Spear.

 

 

Mots-clés :